Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Les raisons de notre instabilité spirituelle: Une foi en dents de scie (1/5)

Beaucoup de chrétiens sont aujourd’hui témoins (et même victimes) d’un phénomène très étrange, celui de l’instabilité spirituelle. Leurs frères aujourd’hui à un zénith spirituel sont ceux qu’ils retrouvent au fond du gouffre le lendemain. Ce sont ceux qui leur ont communiqué des paroles qui dénotaient d’un zèle ardent pour Dieu qu’ils retrouvent des jours plus tard dans un profond désespoir. Où est passée la flamme ? Bouillants aujourd’hui, ils sont tièdes le lendemain. Alors ils s’éclipsent sous les regards inquiets de leurs proches, en attendant que la tempête passe. Comment des hommes qui servent un Dieu inébranlable peuvent-ils mener une vie spirituelle aussi lunatique ?

Les raisons de notre instabilité spirituelle: Une foi en dents de scie (1/5)

Si vous êtes  l’un des adeptes de cette doctrine des « hauts et bas spirituels », je vous invite à lire très attentivement les lignes qui suivent. Si vous pensez encore que vivre sa foi en dents de scie est une situation inévitable, je vais ici vous révéler quelques raisons de votre instabilité spirituelle.

 

1. Vous ne pensez pas qu’il soit possible de vivre la stabilité spirituelle.

Peut-être parce que vous avez essayé sans succès, ou face aux remarques de vos aînés : « Nous aussi nous étions comme toi, mais rassure toi, avec le temps tu vas t’essouffler… » Vous vous êtes rebuté et vous ne croyez plus au changement. Vos expériences passées ont posé dans votre vie une muraille solidement forgée au fil du temps : la muraille de l’incrédulité.

Si je vous demandais : « Pensez-vous qu’il soit possible de vivre une vie spirituelle stable ? » et que vous mettiez 5 secondes à répondre, il ne sert à rien de continuer. Ce serait comme vous parler des moyens d’attendre le ciel en levant les bras. Un tel message ne vous amènerait nulle part, car vous êtes convaincus au fond de vous-même que l’idée qu’il défend n’est que pure utopie.

Vous devez dès à présent ôter de votre cœur les racines de l’incrédulité afin de donner à Dieu le champ libre pour agir. Dieu ne peut pas le faire à votre place. C’est vous qui devez lui donner le terrain d’accès, en déracinant de vos cœurs les arbres de l’amertume et du découragement. C’est alors qu’il pourra bâtir en vous cette ville qui transporte un message nouveau pour vos frères : Celui de l’espérance en Dieu et de la restauration divine. Et l'on dira: « Voyez-vous, ce pays jadis dévasté, est devenu comme un jardin d’Eden, et les villes dévastées et démolies, sont à présent restaurées et repeuplées. » Ezéchiel 36.35

 

2. Vous ne désirez pas suffisamment une vie spirituelle stable.

C’est l’une des raisons majeures d’une vie spirituelle en dents de scie. Notre aspiration à Dieu est devenue tellement faible, que nous acceptons de nous contenter d’une vie spirituelle misérable. Alors que certains demeurent dans la séduction du péché et de ses convoitises, d’autres se complaisent dans une vie qui se résume à avoir un emploi décent, un mariage heureux et une vie de couple épanouie.

Notre désir de connaître Dieu n’est alors qu’une flamme passagère qui disparait à la première tempête. Dans ce cas, il est normal que la stabilité ne soit qu’un idéal. Car bien qu’ayant reçu la révélation de Dieu par le Fils, nous nous contentons aujourd’hui d’une vie chrétienne qui se résume à des miettes en comparaison de ce que le Créateur pourrait nous donner. Le Seigneur ne trouve plus devant Lui des cœurs qui peuvent comme Jacob, pleurer et supplier afin de le rencontrer1, ou alors comme Moïse soupirer après Lui et dire : « Ô Dieu, montre-moi ta gloire. »2 

Notre faible faim de Dieu est la raison de notre vie spirituelle instable. Nous ne le désirons pas suffisamment pour pouvoir avoir la détermination nécessaire pour tenir ferme lorsqu’un vent quelconque viendrait secouer le navire paisible de notre vie. Un athlète s’entraîne nuit et jour tout simplement parce qu’il désire une couronne et une gloire éphémère. Ce besoin est pour lui tellement pressant, qu’il lui donne la détermination pour avoir discipline, assiduité, stabilité dans sa préparation physique. La stabilité nous manque parce que la détermination fait défaut, et la détermination nous fait défaut simplement parce que notre soif de Dieu n’est pas encore assez intense pour braver les ronces des obstacles quotidiens et saisir le trophée de Sa présence. Alors que nous nous contentons de ces misérables « miettes » et demeurons un navire agité par le vent des épreuves quotidiennes, nous oublions que le Créateur veut nous donner infiniment au-delà de ce que nous pourrions imaginer ou même penser, paix et stabilité dans notre relation avec Lui.

 

Dieu attise la flamme dans les cœurs de ses enfants afin qu’elle résiste aux vents et marées. Ne nous leurrons pas. Il ne crée pas la flamme, mais il l’attise afin que nous demeurions inébranlables. S’il ne peut rien attiser dans nos cœurs, c’est simplement parce qu’il ne trouve pas en nous cette passion débordante qui a fait le quotidien de tous ceux qui nous ont précédés, mais au contraire une complaisance de notre situation actuelle et un conformisme au triste siècle présent.

 


[1]Allusion à Genèse 32.27 & Osée 12.5

[2] Exode 33.18

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article