Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Moi et les autres: les limites de ma liberté

Moi et les autres: les limites de ma liberté

Si vous habitez un pays africain (ou si vous êtes juste malchanceux), vous êtes probablement passé un jour à côté de ces nouvelles églises qui pullulent comme des champignons et qui font plus de bruit que les cabarets. Chants, prières, cris en tout genre, à tel point que maintenant, églises et bars ont été relégués au même rang par certains. Et souvent même pourchassés avec la même hargne par les autorités pour nuisance sonore.

Pire encore maintenant, d’autres ramènent ces comportements dans leurs maisons (mais pas à leur travail bien sûr, parce qu’ils savent qu’ils se feront virer). Et ils se mettent à crier dans leurs prières, ou dans le chant, des « parler en langues » ou en tout cas des langues, et des babillements bizarres qui s’envolent dans tous les sens... Ils soutiennent que c’est le « power », c’est-à-dire la puissance de l’esprit qui se manifeste, qui les secoue. Sans compter que d’abord, ils sont libres parce que Christ les a réellement affranchis. A tel point qu’on a déjà entendu un pasteur, à qui on demandait de faire moins de bruit, répondre « Je m’en fous, au nom de Jésus »; cherchez l’erreur. Conséquence : c’est le voisin qui perd, c’est celui qui est à côté qui reçoit un témoignage pitoyable de Christ et de la chrétienté. Et ainsi le nom de Dieu est blasphémé parmi les païens1.

 

1. “Liberty is the right to be wrong and not the right to do wrong”

Mêmes les non convertis le savent, la liberté que nous avons n’est pas un prétexte pour faire du n’importe quoi et porter préjudice à l‘autre. Le bruit pendant la prière ou la louange n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. L’apôtre Paul dira encore ceci : «Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l'amour : ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort. Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie. Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes. Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle. Pour un aliment, ne détruis pas l'œuvre de Dieu. A la vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l'homme, quand il mange, de devenir une pierre d'achoppement. Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s'abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, de scandale ou de faiblesse.» Romains 14 :15-21

 

2. Chacune de nos actions doit exprimer notre amour et notre considération pour les autres.

Paul dit encore par le passage qui précède que si vous continuez à faire certaines choses (que vous n’êtes pas tenus de faire par obéissance au Seigneur), sachant que ça dérange ceux autour de vous, vos Frères en Christ ou tout simplement votre voisinage. Alors vous ne marchez plus selon l’amour. Le royaume de Dieu ce n’est pas le bruit. Il est mal quand vous priez de devenir une occasion de chute pour les autres. «Car il ne faut que rien, dans notre comportement, ne soit un sujet de scandale, ou une occasion de chute, ni pour les juifs, ni pour les non-juifs, ni pour les membres de l’église de Dieu. C’est d’après ces principes que l’apôtre Paul agissait lui-même, pour conduire les hommes au salut. »1 Corinthiens 10 : 32-33. Je nous invite donc à prendre de temps de réflexion et de prière…  et à prendre aussi nos stylos et nos feuilles ! Réfléchissons réellement. Qu’est-ce qui dans notre attitude peut porter préjudice à l’autre ? Est-ce que j’aime trop argumenter pour prouver aux gens qu’ils ont tort, aux non convertis qu’ils vont aller en enfer ? Est-ce que je passe mon temps à viser des regards de condamnation, voire de haine dès que quelqu’un fait quelque chose de mauvais ? Est-ce que je m’agite bizarrement quand je prie ? Quel langage je tiens à ceux qui m’entourent, est-ce le langage de l’amour ?

Prions pour toutes ces choses, mais surtout prenons la décision dès aujourd’hui de cesser de nuire à autrui au nom de Dieu ou au nom de la « liberté ».

 

Pour aller plus loin :

1 Corinthiens 10 : 23-33

1 Corinthiens 13 : 4-5 (version Parole Vivante)

Galates 5 : 13

Romains 14 : 10 – 22

1 Corinthiens 8 : 9

1 Pierre 2 : 16


[1] Romains 2 : 24

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article