Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Principes de sagesse: la sagesse dans le travail

Alice est une jeune fille très active. Elle est même hyperactive. Elle travaille pour des associations et fait des cours de soutien scolaire en plus. Et je ne parle même pas de ses innombrables prières. Toutefois ceci n'est pas un problème pour son planning. Car Alice a malgré tout du temps libre qu'elle répartit comme il se doit pour ses études: 4h de travail par jour. Seulement 4h de travail à des heures tardives n’est pas un choix très ingénieux...et malgré toute sa bonne volonté, Alice s’endort tous les soirs devant son polycopié...

 

A la lecture de cet exemple toutes les « Alice » ont esquissé un sourire. Cet exemple en lui-même montre bien que l'assiduité dans le travail ne suffit pas, mais qu'il faut aussi et surtout une bonne méthodologie de travail, afin de faire chaque chose au bon moment. Je m'adresse ici non aux « petits paresseux » comme le soulignait le précédent message, mais à ceux qui sont motivés pour travailler ou qui travaillent même avec assiduité sans pour autant en voir les fruits. A travers l’image de la création, l’Ecriture nous donne 3 principes qui sont indispensables pour appeler à l'existence dans sa vie de travail de bons résultats.

 

1. Nous devons rechercher la direction divine avant de poser des actions.

Principes de sagesse: la sagesse dans le travail

Ce premier principe apparaît le premier jour de la création. « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre...l'Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux...Et Dieu dit alors: Que la lumière soit. Et la lumière fut. » Genèse 1.1-3

Dans ce passage apparaissent simultanément le Père, le Fils (la Parole) et l'Esprit. C'est lorsque cette trinité -qui n'est en fait qu'une seule personne- rentre en action, que des choses sont créés conformément à la pensée de Dieu. La Bible parle des œuvres de la création. Dieu a agi, mais avant toute action, il nous parle de la direction au travers du premier jour.

Nous aussi nous devons agir, donc travailler, mais sans oublier que le commencement est la parole de Dieu qui donne la direction. Si nous ne sommes pas équilibrés entre direction et action, soit nous prierons et ne ferons rien du tout en plus, soit nous travaillerons en nous voilant la face et oubliant que c'est Dieu qui devrait nous conduire même dans ce domaine. Oui sa parole est une lampe à nos pieds, et une lumière sur nos sentiers1. Lorsque nous avons obtenu la direction de Dieu que le second principe entre en jeu.

 

2. Nous devons effectuer une planification de nos journées de travail.

La création s'est effectuée pendant 6 jours, et Dieu s'est reposé le septième jour. Dieu a d'abord créé la lumière, puis l'étendue entre les eaux, puis la terre ferme et ensuite les luminaires. J'ai du mal à croire que c'est chaque jour que Dieu se demandait ce qu'il allait accomplir. Je pense au contraire que chacun de ces jours était planifié depuis le Commencement.

Dès lors que nous avons la direction de Dieu, nous devons nous aussi pouvoir nous asseoir pour établir une planification de nos différentes activités. Une bonne volonté ne suffit pas. Nous devons avoir un planning bien approprié pour pouvoir faire face aux imprévus. Nous devons disséquer nos journées en bloc et être organisés, comme Dieu est lui-même un Dieu d'ordre. Rappelons de ces paroles de sagesse: « C'est par une bonne stratégie que tu gagneras la bataille. » Proverbes 24.6

La stratégie implique aussi le repos, car Dieu lui-même s’est reposé de ses œuvres le septième jour. Seulement il faut ici encore une notion d’équilibre entre travail et repos. Comme pourraient le penser certains, le repos n’est pas un travail.

 

3. Nous devons faire les choses qu'il faut au moment précis où elles doivent être faites.

Ce point est le plus subtil de tous mais ô combien important. Dieu a d’abord posé la verdure avant de créer les animaux. Il a d’abord créé les animaux avant de créer l’homme. Ca semble logique mais ceci permet simplement de constater qu’il y a un temps pour faire chaque action. Lorsque nous avons découpé notre emploi du temps en blocs, il faut s'assurer que chaque activité rentre bien dans le bloc qui lui correspond, sinon le planning loin de nous aider nous amène à être infructueux. L'Ecriture déclare: « Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel » Ecclésiaste 3.1

Que se passe-t-il lorsque l’on manque ce temps ? Lorsque j’effectue une activité à un moment inapproprié, je prendrais forcément plus de temps. C’est le cas par exemple des étudiants qui révisent leurs cours le soir alors que leur organisme est plus disposé le matin. Non seulement ils prennent beaucoup trop de temps, et parfois n’arrivent même pas à assimiler leurs leçons. Résultat, c’est du temps perdu aujourd’hui mais c’est aussi du temps perdu demain car il va falloir rattraper ce travail, et c’est encore du temps perdu après demain, et les jours suivants.

Une mauvaise action posée aujourd’hui aura des conséquences pendant des jours durant. Si je pose alors plusieurs « mauvaises » actions, je ne vous peins pas le décor. Poser une mauvaise action au mauvais moment fait perdre beaucoup de temps mais poser la bonne action au bon moment fait aussi gagner beaucoup de temps. Ce principe s’illustre très bien dans la loi de la semence et de la récolte.

 

« Il dit aussi : Il en est du Royaume de Dieu comme d'un homme qui a répandu de la semence dans son champ. A présent, qu'il dorme ou qu'il veille, la nuit comme le jour, le grain germe et la plante grandit sans qu'il s'en préoccupe. » Marc 4.26-27

Ce texte nous parle d’un homme qui a répandu de la semence et qu’il dorme ou qu’il veille, la plante grandit sans qu’il s’en préoccupe. Voici la conséquence lorsque nous posons des actions au bon moment, plus tard nous n’avons plus à semer mais simplement à récolter.
Certaines personnes lorsqu’elles me voient ont l’impression que je fais beaucoup de choses. C’est faux. C’est simplement que je sème au moment des semailles et je récolte au moment des récoltes. Dans certains domaines de ma vie je suis au temps des semailles et d’autres au temps des récoltes. De fait, plusieurs domaines sont en activité sans que je n’aie à multiplier mes forces dans toutes les directions. Et que je dorme ou que je veille, le Seigneur permette que le grain germe et que la plante grandisse sans que je ne m’en préoccupe.

Je ne suis pas triste quand je fais peu de choses, mais je suis triste lorsque je ne fais pas les choses au moment où je devrais les faire. L’agriculteur efficace n’est pas forcément celui qui sème le plus, mais celui qui dans sa vie spirituelle, ses études, son emploi, ses finances, ses projets, sa famille, sait semer au bon moment pour récolter lorsqu’il se doit. Récolter au temps des semailles n’amène à rien si ce n’est à s’épuiser. Plus que de vous limiter à demander sa direction et à travailler, vous devez demander à Dieu de vous montrer les temps pour faire chaque chose.

 

« Mon Père est à l'œuvre jusqu'à présent, et moi aussi je suis à l'œuvre. » Jean 5.17 

Nous devons nous aussi être à l'œuvre comme notre Père, mais nous devons surtout le faire selon la sagesse que nous donne l'Esprit de Dieu. A ce moment seulement nous pourrons réellement chanter : « Holy Spirit, fill our hearts and have your way. »

___________________

1Psaumes 119.108

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article