Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

FRAPPER POUR PERCER

FRAPPER POUR PERCER

Que faites-vous quand vous êtes face à une porte et que vous cherchez à la passer ? Si vous avez une clé, vous l’insérez dans la serrure afin d’ouvrir la porte. Sinon, s’il y a un interphone, vous essayez de joindre une personne qui se trouve  dans la pièce dans laquelle vous souhaitez accéder, ou tout simplement de l’autre côté de la porte. Mais de façon générale, le réflexe n’est-il pas de frapper aussi longtemps et aussi fort que vous le pouvez afin que la porte s’ouvre ? Si dans cette sphère physique vous usez de tels moyens, pourquoi en serait-il autrement face à une porte spirituelle ?

Pourquoi frapper ?

Bien des chrétiens se sont résignés dans certaines prières car ne voyant pas leur exaucement, ils se disent que celles-ci ne s’inscrivaient certainement pas dans le plan de DIEU ou qu’ils demandaient mal. Cela peut être le cas mais force est de constater très souvent qu’ils n’ont pas compris qu’il faut agir dans la dimension du « chercher » et même du « frapper ». « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. » Matthieu 7 ; 7

A mesure que l’on croît dans le Seigneur et qu’on passe du stade de bébé au stade d’adulte,  nous devons user de stratégies beaucoup moins intuitives, plus offensives, incisives et radicales. Le Seigneur nous invite dès à présent, à nous en servir pleinement.  

Comment frapper ?

D’aucuns se diront : « Frapper, oui je le veux bien mais comment ? » Il y a plusieurs façons de frapper mais je n’en illustrerai qu’une, m’inspirant d’une histoire biblique. Connaissez-vous Anne ? C’est une femme qui n’arrivait pas à avoir d’enfants. Elle en souffrait profondément d’autant plus qu’elle était victime de railleries de la part de Pennina, l’autre femme de son mari Elqana. Elle demandait et cherchait à avoir une descendance  mais rien n’y fit. Vous conviendrez avec moi que son désir d’enfant était légitime. Cependant un jour, alors qu’elle remplissait ses devoirs envers l’Eternel, elle décida de frapper : elle fit une promesse à l’Eternel qui allait faire basculer le cours de sa vie. Celle de lui consacrer l’enfant qu’Il lui donnerait si telle était sa volonté. « Elle fit un voeu, en disant : Éternel des armées ! Si tu daignes regarder l'affliction de ta servante, si tu te souviens de moi et n'oublies point ta servante, et si tu donnes à ta servante un enfant mâle, je le consacrerai à l'Éternel pour tous les jours de sa vie, et le rasoir ne passera point sur sa tête. » 1 Samuel 1 ; 11

Il la gratifia d’un fils qu’elle nomma Samuel. Elle avait touché le cœur de Dieu et celui-ci lui donna en plus d’autres enfants. Parce qu’elle avait respecté sa Parole témoignant ainsi de sa fidélité, le Seigneur se montra Lui aussi fidèle. « Eli bénit Elqana et sa femme en disant: Que l'Eternel t'accorde d'autres enfants de cette femme pour remplacer celui qu'elle a consacré à l'Eternel! Puis ils repartirent chez eux. L'Eternel intervint en faveur d'Anne: elle fut plusieurs fois enceinte et mit au monde trois fils et deux filles, tandis que le jeune Samuel grandissait dans la présence de l'Eternel. »1 Samuel 2 ; 20-21

Quand frapper ?

Il n’est pas aisé de jauger le moment de frapper mais demandons au Seigneur de nous aider à discerner les temps, les paliers où il faut élever le niveau de prière et respecter les engagements qui y sont liés. Mais de façon générale, quand on stagne à un niveau, il faut aller au niveau supérieur en utilisant les clés de Dieu et ce qui touche son coeur. Le Saint Esprit vous y conduira. Les prières monotones et platoniques doivent être abandonnées pour revêtir un cran de puissance plus élevé. Prier, c’est bien. Prier en Dieu, c’est encore mieux.  Que le Tout-Puissant nous aide à percer les sphères célestes afin que toutes les bénédictions qui nous sont réservées puissent nous parvenir et qu’on puisse en jouir maintenant jusqu’à l’éternité. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article