Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

La mondanité (1/10)

La mondanité (1/10)

Mon fardeau à travers cette série, c’est que nous soyons des « êtres spirituels. » Chaque article que j’écris transporte un fardeau dans mon cœur. De son vivant, le Seigneur Jésus-Christ a dit : « Celui qui vient à moi, des fleuves d’eau vive couleront de Lui. » Des fleuves d’eau vive doivent s’échapper de nous ; des fleuves de l’Esprit Saint doivent remplir notre coupe à débordement si nous voulons conquérir ce monde pour Christ. Nous devons être des êtres spirituels. L'opposé « d’être spirituel » c'est « être mondain ». C’est la raison pour laquelle, je vais présenter dans cette série, les 9 caractéristiques de la mondanité ; afin que nous sachions quoi déraciner de nos vies. La référence biblique est la suivante : 1 Corinthiens 3.

 

Référence biblique. 1 Corinthiens 3

« Pour moi, frères, ce n'est pas comme à des hommes spirituels que j'ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. En effet, puisqu'il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n'êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l'homme ? Quand l'un dit : Moi, je suis de Paul ! Et un autre : Moi, d'Apollos ! N’êtes-vous pas des hommes ? Qu'est-ce donc qu'Apollos, et qu'est-ce que Paul ? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l'a donné à chacun. J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu. Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, à savoir Jésus-Christ. Or, si quelqu'un bâtit sur ce fondement avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l'œuvre de chacun sera manifestée; car le jour la fera connaître, parce qu'elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu'est  l'oeuvre  de chacun. Si l'œuvre bâtie par quelqu'un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l'œuvre de quelqu'un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu. Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes. Que nul ne s'abuse lui-même : si quelqu'un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu'il devienne fou, afin de devenir sage. Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit : Il prend les sages dans leur ruse. Et encore : Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu'elles sont vaines. Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous, soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. Tout est à vous; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. »1

Ce passage présente 9 caractéristiques de la mondanité dans la vie de l’Eglise, et dans le corps des croyants. Nous allons tour à tour étudier chacune d’elles. A demain pour la suite.

 

_______________________

1Version Louis Segond.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article