Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

La soumission aux autorités : un trait de caractère indispensable

La soumission aux autorités : un trait de caractère indispensable

« Par respect pour le Christ, prenez chacun votre place dans l’ordre établi, vous soumettant les uns aux autres. » Ephésiens 5 : 21 (Version Parole Vivante)[1]

 

Dans le milieu étudiant que je fréquente très souvent, lorsqu’un camarade s’adresse à un autre en ces termes : « Tu es soumis.», c’est généralement dans le but de le dévaloriser, de le rabaisser devant les autres. Dans les transports en commun que vous empruntez peut-être souvent, un individu qui se soumet docilement à un contrôle de routine par les agents de l’ordre court le risque d’être traité de mollasson. Ou encore un autre qui manifesterait de l’égard pour son patron ou son professeur serait taxé de « lèche-botte » - nous ne parlons pas ici d’employés hypocrites envers leur patron. Voici l’échelle de valeur dans laquelle la société a consenti à évoluer quotidiennement.

Mais la Parole de DIEU vient mettre de l’ordre dans ce cafouillis : la soumission est le caractère que DIEU veut pour l’Homme. La soumission renvoie à la révérence ; rien à voir avec le fait d’agir dans la peur ou sous la contrainte, mais agir avec une disposition de cœur totale, un respect intérieur qui apparaît à l’extérieur au-travers de nos actes d’obéissance. La soumission n’était pas une attitude naturelle avant que nous ayons accepté JESUS comme Sauveur et Seigneur, mais après cet engagement, elle l’est devenue. En Christ, être soumis est naturel. Nous allons nous attarder plus sur l’aspect « soumission aux autorités » que sur l’aspect « soumission aux frères et sœurs en Christ » qui est ô combien important également. Alors si nous reconnaissons que la révérence envers les autorités n’est pas encore notre lot quotidien, attachons-nous à comprendre les points suivants.

 

Toute autorité humaine est souverainement établie par DIEU

« (…) car tous ceux qui possèdent une quelconque autorité en ce monde, la détiennent de DIEU et l’exercent sous son contrôle. » Romains 13 : 1 (Version Parole Vivante)

« Donc celui qui met l’autorité de ses gouvernants en doute et qui s’insurgent contre eux, se révolte en fait contre l’ordre établi par DIEU, une telle opposition ne saurait qu’attirer le jugement (de DIEU) ; que ces récalcitrants ne s’étonnent donc pas s’ils encourent la juste punition de leur rébellion. » Romains 13 : 2 (Version Parole Vivante)

 

Nous oublions parfois que nous devons révérence aux autorités, non pas parce qu’ils ont un statut humain supérieur au nôtre, mais parce que c’est le Créateur qui les a placés où ils sont et a souverainement décidé qu’ils aient dans une certaine mesure la charge de nos vies. Se révolter contre une autorité humaine c’est se révolter contre DIEU. N’oublions pas que le premier des rebelles est le diable qui a voulu s’insurger contre DIEU et en a subi les terribles conséquences : la séparation définitive et irrévocable d’avec le Seigneur. D’autre part, sachons bien souligner que nos efforts seuls ne peuvent pas faire de nous des personnes soumises. Nous avons besoin de l’aide de DIEU le SAINT ESPRIT. Comme JESUS notre modèle, nous devons vivre la soumission. La soumission aux autres naît de celle que nous développons à DIEU. Un cœur soumis est un cœur qui est tellement conscient de la présence permanente du Seigneur à ses côtés qu’il se garde de murmurer contre l’autorité qu’IL a établie. Il le fait parce qu’il a appris à aimer DIEU dans le lieu secret.

 

Une vie de soumission est génératrice de tellement de bien plus de bénéfices que nous pouvons le percevoir sur l’instant.

 La Bible nous expose dans le livre de Genèse les expériences qu’ont vécues Jacob alors qu’il était chez Laban son beau-père. Malgré le fait qu’il était littéralement exploité par Laban, Jacob est resté soumis et a accompli les années de labeur qui lui étaient imposées par Laban. C’est dans cette soumission que Laban a connu la provision, que DIEU a fait progressivement et de manière surnaturelle croitre son troupeau. En parcourant le chapitre 31, une autre circonstance m’a particulièrement interpellé. Lorsque DIEU a ordonné à Jacob de retourner dans le pays de ses pères, il va s’enfuir en prenant avec lui le bétail qu’il s’était constitué pendant toutes ses années de service chez Laban, - sans informer Laban de son départ. Lorsque Laban entreprend plus tard de le rattraper sur sa route, DIEU apparaît à ce dernier en songe et lui ordonne : « Garde-toi de dire quoi que ce soit à Jacob, ni en bien, ni en mal» (Genèse 31 : 24). Nous pouvons déduire que la parole de Laban aurait donc eu un poids considérable sur la réussite / l’échec du voyage de Jacob. Il est d’autant plus intéressant de le souligner que Laban était un adorateur d’idoles (ses ‘‘théraphim’’ : Génèse 31 : 19). En tant que autorité légale de Jacob, les paroles de bénédiction ou de malédiction de Laban auraient eu un impact sur la vie de Jacob. Nous devons veiller sur notre attitude de cœur devant nos autorités. Car DIEU disposera leur cœur à notre égard à la mesure de la révérence que nous leur témoignons. Et assurément leurs paroles sur nos vies ne sont pas sans effet, au contraire. Il s’agit ici de nos professeurs, nos tuteurs de stage, patrons, et surtout de nos parents naturels car ils ont la plus lourde charge de rendre compte d’une partie cruciale de notre vie devant le Seigneur.

 

Enfin, DIEU prend plaisir aux cœurs humbles.

Car l’humilité et la révérence sont en fait une facette de l’amour. Sans amour, il nous est impossible de nous soumettre à l’autorité indépendamment de son attitude envers nous. A celui qui a beaucoup aimé, il sera beaucoup remis. DIEU a Son regard sur celui qui est humble de cœur.

 

Attitude dans la prière : Alors que nous reconnaissons notre incapacité à manifester la soumission, sachons que la Parole de DIEU dit dans Jacques 1 : 5 que DIEU enseigne généreusement et sans reproche Sa Sagesse à qui le Lui demande humblement et sincèrement, après Lui avoir confessé sa faute.

 


[1] « Et parce que vous révérez le Christ, vous vous soumettez les uns aux autres. » Ephésiens 5 : 21 (Version Louis Segond 21)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article