Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Etes-vous un auditeur oublieux?

La cyclicité des épreuves se traduit par le fait de revenir aux mêmes évènements. Ceci signifie etre sans cesse confronté aux mêmes obstacles et aux mêmes géants, et échouer plusieurs fois à ces confrontations. Les "Goliath" vaincus hier sont ceux qui nous font tomber demain, et au lieu de suivre une ligne vers le progrès, notre marche est un cercle où la croissance a fait place à un éternel recommencement.
S'il est vrai que personne n'est à l'abri d'une chute dans sa marche, nous ne devons pas confondre l'exhortation de veiller dont parle l'Ecriture avec le fait d'etre un auditeur oublieux, c'est-à-dire une personne qui ne retient rien des chemins par lequel le Père prend soin de la mener.

Quelques-uns me diront: "La répétition est la mère des sciences." Je pense juste à ce professeur qui, devant les lacunes répétées d'un élève, lui répond simplement: "Voire chapitre précédent." Un tel élève se garderait bien de dire à son professeur: "Monsieur, savez-vous, la répétition est la mère des sciences."
Dieu est un Père aimant mais nous devons comprendre qu'il n'est pas un Père "mou". Il nous donne des principes afin que nous les retenions dans nos coeurs et que nous les appliquions: "
Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité." Jacques 1.22

Il est toutefois vrai qu'il peut arriver qu'une notion mal comprise ait besoin d'etre ré-expliquée. Seulement une répétition prolongée traduit nécessairement un problème: soit de la part du professeur, soit de la part de celui qui écoute. Lorsque nous oublions les paroles du Seigneur, qui doit en porter la responsabilité? Est-ce Dieu, ou alors nous-mêmes?...
La nature humaine cherche sans cesse des responsables à ses fautes: "Pas la faute à moi, mais à lui!" Non, nous sommes responsables des paroles du Seigneur que nous aurions oubliées! La semence ne porte en elle-même aucun défaut, si ce n'est qu'elle peut tomber sur une terre dure et infertile.

Dieu nous donne une solution, ou mieux une recommandation: "N'oublie jamais tout le chemin que l'Eternel ton Dieu t'a fait parcourir pendant ces quarante ans dans le désert..." Deutéronome 8.2

Etes-vous un auditeur oublieux?

Dieu a donné à Israël des fêtes comme la Pâque afin de se commémorer le chemin par lequel le peuple est passé, et il leur dit aussi: "N'oublie pas..."
Ce n'est donc pas à Dieu de nous de rappeler, mais c'est à nous de ne pas oublier et de serrer la parole divine dans son coeur. Si on marche avec le Seigneur on a nécessairement fait des pas. Il s'agit donc bien sur de ne pas oublier ce que Dieu nous a déjà permis de vivre avec Lui et non de ce qui est resté théorique, car on ne peut pas parler d'oublier un pas si l'on n'a jamais fait ce pas.

La nature humaine est facilement oublieuse. Nous ne devons pas oublier chacun des pas que nous avons parcourus avec le Seigneur dans le désert, la joie, la disette ou l'épreuve. Marqués profondément dans le sable, nous devons veiller à ce que ces pas soient ancrés en nous-mêmes et dans nos coeurs si facilement distraits et oublieux. C'est une considération pour les paroles Seigneur, mais surtout un bénéfice pour notre marche afin d'être dans les temps voulus par Dieu. Le temps est une denrée rare, et nous ne devons surtout pas le gaspiller.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article