Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Marcher avec Jésus: la foi pratique

A la sortie du peuple d'Israël d'Egypte, Dieu frappe les nouveaux-nés Egyptiens de mort et contraint Pharaon à laisser partir son peuple en manifestant sa grandde puissance. C'est ainsi que le coeur joyeux Israël quitte l'Egypte, précédé par le Dieu qui les a sauvés. "L'Eternel marchait à leur tête, le jour dans une colonne de nuée pour leur montrer le chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu'ils puissent marcher de jour et de nuit." Exode 13.21
Seulement lorsque les troupes de pharaon se sont rapprochées d'eux, ils se sont mis à crier dans tous les sens à la panique et s'en sont pris à Moïse en lui reprochant de les avoir fait sortir d'Egypte pour qu'ils meurent ainsi dans le désert. (Exode 14.11-13)
La colonne de nuée marchait devant Israël, mais il ne s'était pas rendu compte que Dieu marchait devant lui. Malgré tout ce qu'il avait vu et entendu, le peuple était resté dans une connaissance théorique de Dieu, bien loin de la connaissance pratique de Celui qui connaît Dieu spirituellement dans son coeur.
Si je suis convaincu dans mon coeur que le Dieu Tout-Puissant marche devant moi, comment pourrais-je encore douter? Ne dirais-je pas: "Si Dieu est pour moi, qui sera contre moi?" Lorsque je prends un couteau pour couper du pain, je ne doute pas car je connais les capacités du couteau. Si je doute lorsque je marche avec Dieu c'est bien parce que dans mon coeur, de façon pratique et spirituelle, je ne connais pas les capacités de Dieu. En résumé ma foi reste théorique, car ma connaissance l'est tout aussi bien.

Je me suis amusé un jour à demander à une soeur d'écrire ce qu'elle connaissait de Dieu. Ca peut très bien être ce qu'elle a écouté au culte d'enfants, qu'elle a lu dans des bouquins philosophiques, lu dans la Bible, ou entendu d'autres chrétiens affirmer. La liste était longue. Mais lorsque je lui ai demandé d'écrire à côté ce qu'elle vivait réellement parmi tout ce qu'elle connaissait, il y avait peu de choses. Bien souvent c'est ainsi que nous sommes. Le filtre entre ce que nous avons dans nos têtes et ce que nous vivons dans nos coeurs ne laisse pas passer grand chose, car au-delà de beaux discours la foi demeure théorique. On parle du fait que Dieu encourage alors qu'on est tout le temps découragé. On parle du fait que Dieu libère alors qu'on vit dans le péché.

Le but de ce message est d'apporter une première désillusion dans votre coeur: Vivez-vous votre foi de manière pratique ? De manière pratique signifie que vous portez dans votre vie le fruit de ce que vous affirmez connaître. Et là-dessus, il n'y a pas de doute possible, car on ne spécule pas sur l'existence d'un fruit. Soit il existe, soit il n'existe pas. Ainsi par exemple soit on a confiance en Dieu, soit on ne l'a pas. Soit on vit libre du péché, soit on ne le vit pas. Soit on vit dans l'orgueil, la convoitise ou alors on vit dans l'humilité et la pureté. Il ne s'agit pas de proclamer les victoires que nous avons spirituellement en Christ, mais de dire concrètement comment nous vivons. Etre pratique implique d'être sincère et réaliste, et de ne pas se faire d'illusions.
Si je proclame dans mon coeur que je vis librement alors que je suis encore entraîné par mes convoitises, je ne suis pas sincère. Ce serait comme arriver en retard et proclamer: "Je suis à l'heure." J'ai tout spirituellement pour vivre libre soit, mais en pratique qu'est-ce qu'il en est? J'ai tout pour connaître le Seigneur, mais en pratique est-ce que je le connais, est-ce que j'ai confiance en Lui, est-ce que je lui suis obéissant?

Autant de questions, et à celles-ci un seul indicateur: le fruit...

Marcher avec Jésus: la foi pratique

Pour savoir si notre connaissance et notre vie avec le Seigneur reste théorique ou pratique, le fruit est l'indicateur par excellence, c'est-à-dire comment nous réagissons dans les domaines de notre vie. Nos fruits parlent mieux que nos paroles, et ils exposent, si nous sommes sincères avec nous-mêmes, notre état spirituel.
Si je dis avoir confiance en Dieu alors qu'à l'exemple d'Israël je doute lorsque j'ai des épreuves, ma confiance demeure théorique. Seulement c'est parfois si difficile à accepter...La désillusion est si difficile pour nous à accepter. Nous étions si heureux lorsque nous vivions dans l'illusion de le connaître, de grandir alors que nous étions dans la théorie, et par conséquent ces paroles sont dures. Soit on pleure, on se laisse briser et on avance. Soit alors on reste dans l'illusion de la théorie, et on s'y enferme.

Un homme dans l'Ecriture a vécu cette désillusion: c'est Pierre. Pierre dit gaillardement au Seigneur Jésus: "Si tous viennent à tomber à cause de toi, moi, je ne tomberai jamais." Matthieu 26.33
Jésus reprit tranquillement: "cette nuit même, avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois." A ce moment on se dit: "Pierre aime le Seigneur, et il ne peut pas le renier." Oui en théorie, mais en pratique ce ne fut pas le cas, car devant l'épreuve Pierre l'a renié, s'est enfui et a pleuré. Il a pleuré sur sa désillusion, car il s'est rendu compte que ce qu'il pensait connaître était bâti sur lui-même, et non sur le Seigneur. Seulement ensuite Pierre s'est levé, il a reconnu son égarement et il a vu les choses d'un regard nouveau, juste et vrai.

Jésus affirme: "..Celui qui écoute ce que je dis et qui l'applique, ressemble à un homme sensé qui a bâti sa maison sur le roc. Il a plu à verse, les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé avec violence, ils se sont déchaînés contre cette maison : elle ne s'est pas effondrée, car ses fondations reposaient sur le roc.
Mais celui qui écoute mes paroles sans faire ce que je dis, ressemble à un homme assez fou pour construire sa maison sur le sable. Il a plu à verse, les fleuves ont débordé, les vents ont soufflé avec violence, ils se sont déchaînés contre cette maison : elle s'est effondrée et sa ruine a été complète.
" Matthieu 7.24-27
La seule différence entre le sable et roc selon le Seigneur c'est qu'il y a d'une part un message qui est écouté sans être appliqué, et d'autre part un message qui est écouté mais qui est cette fois-ci appliqué. Nous savons si nous sommes sur le sable ou sur le roc si nous appliquons l'enseignement du Seigneur, et les vents qui soufflent ne manqueront pas d'exposer si nous avons bâti des choses sur notre connaissance théorique, sur nous-mêmes (le sable) ou sur une connaissance spirituelle réelle et sur Dieu lui-même. (le roc)
Il est vrai qu'on apprend tous les jours et que les choses ne sont pas toujours instantanées. Seulement dans nos manquements nous confondons ce que nous sommes en train de bâtir sur du sable dans la théorie, à la maison bâtie sur le roc qui ne serait pas encore terminée. Ces deux situations sont fondamentalement différentes car dans un cas il y a un fondement mauvais et dans un autre cas un fondement solide, d'où la désillusion.

Ma prière est réellement que vous puissiez sortir de ce qui dans votre vie est encore théorique mais faux, pour aller dans une vie pratique. Vos fruits vous aideront à faire le tri, et votre sincérité sera aussi votre meilleure arme.
Lorsque vous vous rendrez compte que vous êtes dans une mauvaise direction (désordonné, égoïste, cupide, hypocrite ou rebelle à vos parents...) ne proclamez pas mais reconnaissez-le d'abord devant le Seigneur. Demandez-lui simplement d'arracher le fondement qui n'est pas de lui, afin que dans votre cœur, votre foi passe réellement de la théorie à la pratique. Une fois encore ces messages ne sont pas un feuilleton. Le plus important ce n'est pas de les lire, mais qu'il y ait dans votre vie un fruit et une véritable transformation. Sinon c'est une théorie de plus dans votre bagage. Prenez un jour, une semaine, un mois pour comprendre dans votre coeur et appliquer ce message, et dites au Seigneur: "Je ne veux plus désormais vivre dans théorie mais dans la pratique, car Tu m'as donné ta parole non pour que je la regarde comme un religieux, mais l'applique comme un enfant obéissant. Amen."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article