Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Le pardon : l’offenseur dévoilé

Le pardon : l’offenseur dévoilé

« Et si réellement il ne me restait plus qu’un mois à vivre, que ferais-je ? » cette question, au-delà de me faire réfléchir, me conduisit vers une vérité qui me paraissait si claire que je ne pouvais la denier.

Assise près de ma fenêtre un beau soir, alors que je cogitais sur cette question, je pris une feuille de papier et un stylo. Je me mis à rédiger une liste de taches et désirs : appeler et rendre visite pour une dernière fois à des personnes qui me sont chères, telles mes parents et mes frères ; offrir des cadeaux ; évangéliser ; manger certains repas pour une dernière fois, etc. Mais tellement la liste était longue que je réalisai qu’un mois ne suffirait pas à l’accomplir. Alors, je m’en remis au Seigneur et lui demandai « quelle est cette chose qu’il faudrait que je fasse et qui serait pour moi un témoignage ? »

Et tout à coup, une série d’images se mit à défiler devant moi : des souvenirs aussi récents que lointains, avec un ensemble d’événements joyeux et tristes. Je n’y voyais vraiment pas l’intérêt jusqu’à quelques jours plus tard où en pleine soirée, je vis d’autres images. Cette fois contrairement aux premières, on pouvait voir des personnes et plus précisément l’état de leurs cœurs, tristes, pleins de rage et de rancœur. J’en déduisis simplement que le Seigneur m’appelait à aller vers elles afin de leur apporter mon aide et mes conseils. Mais grande fut ma surprise lorsque ressorti la fausseté de mes déductions

En effet, il s’agissait des cœurs qui avaient été choqués et blessés de par mes mots et mon comportement .De plus au lieu de reconnaître le tort, l’orgueil permettait de repousser toute réprimande dans cette lignée.

Voyant cela, je mis le chrono en marche pour un mois. je m'étais résolue à l’idée qu’il fallait que j’aille vers ces personnes. Cependant, le but était de rapidement me débarrasser de ce que le Seigneur m'avait montré et de laver mon image auprès des autres. A l’issue d’une semaine, ayant contacté assez de personnes les choses se compliquaient davantage. En réalité,les conversations étaient plus dures et les cœurs se renfermaient car je rencontrais la réalité des blessures, et cela causait encore des douleurs.

Je retournai encore près de Dieu Lui demandant pourquoi tout devenait plus compliqué, pourquoi c'était plus dur alors que j'allais me faire pardonner. La réponse reçue sembla extrêmement claire « Celui qui cache ses fautes ne réussira pas. Mais celui qui les reconnaît et les abandonne est pardonné. » Proverbes 28 :13. En d'autres termes, « si tu décides de demander pardon par formalité alors ta demande est vaine, si tu demandes pardon sans avoir reconnu tes torts alors cela est vain. Tu es un offenseur dévoilé alors, reconnais dans ton cœur ton tort et repens-toi. »

L'offenseur dévoilé c'est une personne dont le pardon est pour lui une formalité pour se faire une bonne conscience. Dans cette attitude, la personne finit par rencontrer loin de toutes attentes la réalité de ses torts dans le cœur blessé de l'autre.

Peut-être aujourd'hui vous réalisez que votre cœur est dévoilé ? Vous remarquez les blessures que vous avez pu causer à quelqu'un. Vous voulez aller vers les autres demander pardon ou alors vous doutez même si vous avez besoin de demander pardon .

Comment Faire et Que comprendre ?

A suivre...

Gladys k.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article