Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Vous aimez ? Prouvez le !

Vous aimez ? Prouvez le !

Un mois à vivre pour manifester de l’amour autour de moi. Quel challenge ! Je me suis toujours posée la question de savoir si autour de moi les personnes étaient en mesure de dire que je les ai aimées comme il se doit ? Combien de fois ai-je fait comprendre à ceux qui me sont chers que je les aime ? Au-delà même des paroles, qu’ai-je fait pour eux ?

Je connais des personnes dont je suis souvent très impressionnée du témoignage qui ressort de leurs vies. On dit d’elles qu’elles sont aimables, serviables, elles savent se donner pour les autres. Plusieurs personnes sont en mesure de raconter des anecdotes de ce que ces personnes ont fait pour elles. Bref, elles sont considérées comme des personnes qui SAVENT aimer parce qu’elles sont de bons amis, de bonnes femmes ou bons maris, ou des bons frères et bonnes sœurs. Qu’en est-il de moi ? De toute façon, il me restait un mois à vivre pour m’assurer que mon témoignage auprès des autres allait être différent. En un mois, que devais-je faire ? Quels actes devrais-je poser pour « mieux » manifester l’amour autour de moi ? Si vous vous êtes déjà posés la question de savoir comment faire pour mieux aimer, si vous avez toujours l’impression que ce que vous faites n’est jamais assez suffisant pour que vous soyez considéré comme une personne qui aime « bien », alors suivez mon modeste parcours. Je prie que ces mannes produisent en vous et en moi les fruits d’un cœur débordant d’amour.

Commençons par le début : Qu’est-ce que l’amour ?

Il me fallait un standard, une référence, un modèle, pour m’assurer d’aimer comme Il se doit. Je me suis donc attaquée au gros lot, à l’exemple parfait de l’amour : Jésus. Dans la bible, il nous dit ce qu’Il pense de l’amour. Lisez ceci : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » Jean 15 :13. C'est une phrase qu’Il a dite, mais qu’Il a aussi mise en application. Il s’est fait insulter et frapper injustement pour mourir à la croix pour des pécheurs que sont les Hommes. Il est mort à la croix et Il a donné Sa vie pour l’humanité toute entière parce qu’Il nous aimait.[1] Il a établi un standard d’amour jamais inégalé, Il a littéralement donné Sa vie. Aujourd’hui, plus de 2000 ans après Sa mort et Sa résurrection, on parle encore de Lui. Il a laissé une empreinte ineffaçable dans le monde.

Et moi donc ? Le décompte s’écoulait, il me restait 3 semaines à vivre et il me fallait trouver un moyen de faire un sacrifice conséquent dans la vie d’une personne. Avec ça, je me serais assurée de mourir en laissant au moins UNE bonne chose de faite. Et je l’ai fait ! Je me suis retrouvée dans une situation où il fallait que je rende un service difficile à une personne. Je le lui ai rendu, c’était difficile, elle m’a tellement remercié, mais avec ça je pouvais faire un « check » dans ma « to do list » d’actes d’amour à poser. Le seul problème était que j’avais beau avoir fait à ce moment précis un sacrifice pour une personne, mais il me suffisait d’oublier que j’avais une « to do list » pour repartir dans mes déboires. Le zèle du début ne tenait pas sur la durée, parce que ce n’était tout simplement pas le fruit d’une vie intérieure mais le fruit d’un calcul (si je fais ça, alors on dira ça de moi). Avez-vous déjà essayé quelque chose de pareil ? Vous avez réussi à tenir une semaine ? Un mois ? 6 mois pour les plus tenaces ?

La réalité est que cette façon de procéder n’est pas la bonne. Si vous l’avez remarqué depuis le début de cette manne, on peut clairement lire que ma motivation à vouloir aimer était basée sur le fait que je voulais MOI AUSSI avoir le témoignage d’être une personne qui aime « bien ». Les actes posés étaient basés sur un désir de reconnaissance et d’appréciation des autres. C’était du calcul !

Peut-être vous a-t-on déjà plusieurs fois reproché de ne pas être un bon ami. Peut-être les personnes autour de vous vous ont déjà plusieurs fois fait des remarques sur votre égoïsme et votre manque de sacrifice. Peut-être les membres de votre famille vous reproche un manque d’attention vis-à-vis d’eux. Peut-être vous avez le désir de changer, de vous donner pour les autres, de vous sacrifier, mais vous ne savez pas comment.

Dans la manne qui suit, je vous partagerai comment la Parole de Dieu a totalement changé mon approche sur ce sujet.

Nelly T.

 

[1] Jean 3 :16

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article