Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Mon corps, Une Image A Trois Niveaux

Mon corps, Une Image A Trois Niveaux

Comme nous l’avons vu le mois passé, l’homme consacré est celui qui offre son corps comme un sacrifice vivant à Dieu. S’étant mis à part pour le Seigneur, il vit une transformation qui découle de la soumission et la discipline de Dieu pour sa vie. Ce processus traduit une mort en soi et un réel renoncement de l’homme. Dès lors son corps ne lui appartient plus, mais il appartient à Dieu car Dieu vit en lui par Jésus. La manne précédente nous a permis de comprendre la vraie source de la vie de Dieu dans l’homme : le Saint-Esprit. À ce propos, la bible nous dit : “Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?” Comment donc agir envers notre corps qui aujourd’hui constitue le temple du Saint- Esprit ? Pour mieux comprendre, nous nous appuierons sur l’ancien testament afin de comprendre l’image du temple de Dieu.

Pendant le séjour du peuple d’Israël dans le désert, Moïse alla au mont Sinaï et le Seigneur lui remit des tables où étaient inscrits les 10 commandements. Avant sa descente, le Seigneur lui donna l’instruction de construire un tabernacle (temple) tout en lui donnant la description exacte des différentes parties. Le temple était le lieu de la résidence permanente de Dieu. Il était divisé en 3 parties : le lieu très saint, le lieu saint et le parvis.           

  • Le lieu très saint       

Ce lieu était l’endroit le plus sacré du temple. On y trouvait l’arche de l’alliance que le Seigneur avait tissée avec son peuple. L’accès à ce lieu était réservé uniquement au grand sacrificateur. Il n’y allait qu’une fois l’année pour la purification du peuple entier. Mais au préalable, il devait se sanctifier et se purifier car la présence de Dieu était tellement forte qu’il pouvait y laisser sa vie.

Dans le corps de l’homme, le lieu très saint représente ses parties intimes. En effet, le monde en perd davantage conscience et nous montre que pour être bien dans son corps, on doit être “sexuellement épanoui”. La bible nous recadre sur ce point en nous expliquant la sensibilité du sexe aux yeux de Dieu. Dans 1 Corinthiens 6 : 18 il est écrit : “Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps.” L’impudicité est définie comme toute relation sexuelle illicite, toute relation qui détruit l’homme intérieurement (débauche, fornication, adultère, homosexualité, masturbation …) Célibataire ou marié(e), le chrétien doit prendre soin de ses parties intimes et les préserver tout en étant conscient que cela ne lui appartient pas. Alors ne pas les utiliser comme le Seigneur le souhaite est un péché.1

  • Le lieu saint

Le lieu saint était l’endroit accessible en tout temps aux sacrificateurs. Chaque jour avant de s’y rendre, ils devaient se sanctifier et se purifier, afin de célébrer le culte et de présenter les diverses offrandes du peuple. Ce lieu représente le corps physique de l’homme. Éphésiens 5 :29 nous dit que : « en effet, personne n'a jamais haï son propre corps ; au contraire, on le nourrit et on en prend soin, comme le Christ le fait pour l'Église… ». Ainsi, il a besoin d’entretenir et prendre soin de son corps non seulement pour son bien- être, mais prioritairement pour la gloire de Dieu. Il se doit une certaine discipline pour sa bonne santé et sa protection. De façon pratique, la bonne santé passe par une alimentation saine, équilibrée, et exempte de gloutonnerie ou convoitise. Elle s’accompagne aussi d’activités physiques, de propreté et mise en forme pour garder l’équilibre dans l’œuvre. Le chrétien se doit d’être décent dans son mode vestimentaire et sa parure physique (tatouage, bijoux...) pour ne pas être une tentation ou une séduction pour son prochain. Indépendamment des saisons, il est nécessaire pour lui de garder en lui, l’image de Christ qu’il doit refléter et la présence de son prochain autour de lui.

  • Le parvis

Il constituait la cour, le lieu où s’effectuait les préparations des sacrifices et des sacrificateurs.

Pour l’homme le parvis constitue les différentes aptitudes sensuelles qui sont en réalité les voies d’entrée. En effet, son corps et ses actions sont bâtis par ses sens notamment ce qu’il voit “, ce qui entend, ce qu’il touche, etc. « La lampe du corps, c'est l’œil ; si donc ton œil est simple, ton corps tout entier sera plein de lumière » Mathieu 6 : 22. Par exemple, le fait de garder un regard sur des films érotiques ou la nourriture, de porter oreilles sur les discours de société, ou d’être dans des endroits malsains créent en l’homme des envies qui finissent par le dérouter. Ainsi il se doit également une discipline de ses sens tout en gardant regard sur le Christ.

L’homme consacré doit chaque jour être conscient du temple qu’il est et l’implication physique que cela porte sur sa vie. Son corps étant une expression de son amour, de renoncement et de service pour Dieu, il doit donc également être soumis à la volonté de Dieu ceci en prenant soin des parties visibles (les yeux, la bouche, les oreilles…) et des parties invisibles (l’appareil digestif, les parties intimes…) comme Paul pouvait si bien le dire : « Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d'être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.» (1 corinthiens 9 : 27)           

1          1 thessaloniciens 4:3


Gladys K.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article