Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

L'audace d'Esther

L'audace d'Esther

Pour continuer cette série que nous avons commencée depuis quelques semaines sur l’audace, nous allons nous appesantir sur le cas d’un personnage biblique qui a fait preuve d’audace et tirer quelques leçons pour notre propre vie. Les histoires de la bible ont été écrites et nous ont été transmises pour nous servir d’exemples et pour nous instruire[1]. Le personnage que nous allons  considérer dans cet article est celui d’Esther[2].

L’histoire se passe à Suse, capitale de l’empire Perse dont le roi était Assuérus. Lors d’un banquet offert à la population de Suse, ce dernier avait souhaité présenter à tous l’extraordinaire beauté de sa femme, la reine Vatshi. Cependant elle refusa de se présenter au dit banquet. Ce qui suscita la colère du roi et il fut retiré à Vatshi le titre de reine. Par la suite, les serviteurs du roi rassemblèrent les plus belles filles vierges de Suse afin que le Roi en choisisse une qui lui plairait et qui deviendrait reine. Parmi ses filles, se trouvait Esther une jeune orpheline qui vivait avec Mardochée son oncle. Ils avaient été exilés à Suse. Cette dernière, juive d’origine se retrouva être celle que le roi choisit pour être la nouvelle reine de Suse.

Son oncle Mardochée, lui aussi juif et servant l’Eternel, le Dieu de ses pères Abraham, Isaac et Jacob, refusa de se prosterner devant Haman, un serviteur du roi avec une position plus élevée  que celle des autres.  Cette attitude déplut fortement à Haman qui prit la décision d’exterminer tout le peuple juif. Il convainquit le roi de faire sortir un édit donnant l’ordre de faire disparaitre les juifs.

Lorsque le peuple juif et Mardochée apprirent cela, tous furent en deuil. Mardochée chargea Esther d’aller voir le roi afin de plaider la cause de son peuple. Mais il y avait une loi qui interdisait à toute personne de s’approcher du roi à sans avoir été convoquée, sous peine de mort, à moins que le roi lui tende son spectre en or. Etant donné que Esther n’avait pas été appelée par le Roi depuis trente jours, la demande que son oncle lui adressait lui paraissant tout simplement irréalisable. Lorsqu’elle présenta la situation à Mardochée, il lui répondit ceci :

« Ne t'imagine pas que tu échapperas seule d'entre tous les Juifs, parce que tu es dans la maison du roi ; car, si tu te tais maintenant, le secours et la délivrance surgiront d'autre part pour les Juifs, et toi et la maison de ton père vous périrez. Et qui sait si ce n'est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté ? » Esther 4 :13-14

Suite à la réaction de Mardochée, Esther dit alors ceci : « Va, rassemble tous les Juifs qui se trouvent à Suse, et jeûnez pour moi, sans manger ni boire pendant trois jours, ni la nuit ni le jour. Moi aussi, je jeûnerai de même avec mes servantes, puis j'entrerai chez le roi, malgré la loi ; et si je dois périr, je périrai. » Esther 4 : 16

La fin de cette histoire fut heureuse pour Mardochée, Esther et le peuple juif[3]. Mais en ce qui nous concerne, nous allons nous attarder sur les 2 passages cités plus haut pour tirer deux leçons :

1. L’audace s’impose lorsqu’on a un problème à résoudre ou un fardeau.

Dans une situation où les choses dépendent exclusivement de nous et où tout semble aller comme on le souhaite la nécessité de faire preuve d’audace peut ne pas apparaître. Mais lorsque la situation ou la résolution d’un problème est hors de notre portée alors immanquablement, nous devons être audacieux si nous voulons aller de l’avant. C’est le cas par exemple lorsque dans notre cœur brule un fardeau. Pour le cas d’Esther, il était question de la délivrance de son peuple. Il fallait que le roi s’oppose à l’extermination qu’Haman avait décidée. Pour cela, elle a  eu l’audace de l’affronter malgré que les circonstances étaient contre elle. A nous la question se pose de savoir quel est notre fardeau en ce moment ? Quelle est cette situation pour laquelle nous devons prendre des risques et sortir de notre zone de sécurité ? Si tu n’en trouves pas, tu peux rapprocher de Dieu dans la prière. Il déposera sur ton cœur un fardeau qui te permettra  de faire preuve d’audace et fera par la même occasion grandir ta confiance en Lui. En effet alors que tu décideras de prendre des risques, d’aller vers l’inconnu, tu peux être assuré que le Dieu qui t’y envoie gardera tes pas. 

2. L’audace nous conduira souvent à prendre des risques pour les fardeaux qui nous tiennent à cœur.

Esther a pris un risque, celui de se présenter devant le roi sans avoir été appelée par lui. Elle aurait pu mourir, mais elle était prête à le faire pour la cause du peuple juif. Pour nous aujourd’hui, la société nous façonne un style de vie qui est parfois contraire à la Parole de Dieu. Il est devenu normal d’avoir des relations sexuelles avant le mariage, à tel point que c’est considéré comme honteux de dire ouvertement être vierge à 25 ans. Les chrétiens qui ont l’audace de tenir ferme par égard pour Dieu et de le dire courent le risque de moquerie, de mépris et de rejet. Auriez-vous l’audace de tenir ferme contre votre manager, à cause de votre intégrité,  s’il vous demande de mentir sur un projet ou sur votre CV, au risque de perdre votre emploi ? Seriez-vous prêts à présenter clairement votre situation devant les autorités administratives même si vous avez conscience que cela mettre en péril l’obtention de votre carte de séjour ? Quelles sont les risques que vous prenez aujourd’hui au nom de votre foi en Jésus ?

Telle est l’histoire d’Esther. Je prie que ces leçons puissent nous être utiles pour écrire chacun notre propre histoire, marqué d’acte audacieux.

Nelly T.

 

[1] 1 Corinthiens 10 :11

[2] Lire le livre d’Esther pour avoir une vision plus détaillée de son histoire.

[3] Je vous invite à lire la suite de l’histoire à partir de Esther 5 jusqu’à la fin.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article