Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Le piège pernicieux de la mauvaise estime de soi

Le piège pernicieux de la mauvaise estime de soi

« Et je répondis : Ah ! Seigneur Éternel, voici, je ne sais point parler ; car je suis un enfant ! Et l'Éternel me dit : Ne dis pas : je suis un enfant ; car tu iras vers tous ceux vers qui je t'enverrai, et tu diras tout ce que je te commanderai. Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Éternel. » Jérémie 1 : 6 - 8

Contrairement à la figure de Satan que nous présente la société, celle d’un grand méchant ouvertement répugnant et maladroit, il est un adversaire intelligent, malin et dangereux qui veille à détruire l’homme (1 Pierre 5 : 8). Il connaît assez nos faiblesses et infirmités et veut les utiliser chaque jour pour nous nuire. Ses armes sont généralement plus psychologiques et émotionnelles que physiques : la peur de doute, la colère, l’inquiétude et la culpabilité, etc. Ce sont des armes critiques et très destructrices parfois même dans la vie d’un chrétien ; elles visent à amener ce dernier à accepter le contraire ce que Dieu a dit sur sa vie. Aujourd’hui, nous aborderons le cas d’une de ces armes : la mauvaise estime de soi.

La mauvaise estime de soi se caractérise par un sentiment de frustration et d’incapacité qui persiste dans le cœur d’un individu à cause de l’écart entre la personne qu’il aimerait idéalement être et la manière dont il se perçoit à l’instant t. La faible estime de soi est un péché qui nous fait gâcher les dons et talents que le Seigneur nous a donnés en nous faisant vivre une vie fade et surtout en empêchant le Seigneur de se glorifier dans nos faiblesses ; c’est la preuve que nous regardons encore à nos capacités humaines. Ce sentiment enferme de nombreux chrétiens malgré leur foi et connaissance de la Parole de Dieu, et leur proclamation en Christ. Ce sentiment d’infériorité est parfois dû à un manque de confiance pour certains et pour d’autres à un manque d’amour, une expérience traumatisante dans l’enfance, etc. Par exemple, il est parfois très difficile de se débarrasser d’une culpabilité continuelle ou persistante ; elle s’accroche à un individu et parfois même à chrétien proclamant avoir reçu le pardon et être dans la nouvelle alliance. La mauvaise estime de soi impacte négativement la vie d’un homme en général et d’un chrétien en particulier, de plusieurs manières.

1.      La mauvaise estime de soi paralyse notre potentiel.

Dans le passage de Mathieu 25 :14 - 30, Jésus parle d’une parabole concernant les talents. L’homme avec un talent était pris par la peur de l’échec, et le mépris de ce qu’il a reçu comme talent. A cause de cette peur, il n’a pas investi son talent mais plutôt il l’a enterré pensant faire le bon choix. Sa vie était froide : peur d’être rejeté par son maître, peur d’échec, peur d’être comparé avec les autres ayant reçu des talents eux aussi. Il fit ce que feraient beaucoup aujourd’hui à cause d’une mauvaise estime de soi. Tel est exactement ce que Satan voudrait : que tu sois lié(e), paralysé(e), et que par intimidation, tu fasses des choix biaisés : par exemple être constamment dans la culpabilité, se définir par un emploi ou une activité très en dessous de ton potentiel.

2.      La faible estime de soi est un frein dans le service chrétien

Elle se manifeste par l’incapacité à faire ce que nous devons faire et par le fait de constamment reporter nos prises de décisions ou nos actions. Par exemple on peut être appelé à évangéliser dans les rues ou apporter un message dans une assemblée et on ne le fera pas. Un des exemples est vu dans les passages de Jérémie 1 : 6 – 8 ou Exode 4 : 10 où Moïse et Jérémie étant envoyés par Dieu devant les autorités se dirent qu’ils n’en étaient pas dignes. Mais la Bible nous relate à quel point Dieu a utilisé ces deux personnages, malgré l'intimidation qui les habitait, car ils ont accepté de se laisser transformer par Lui, de Lui faire confiance.

Je terminerai par ceci : il y a des lieux sur terre qui regorgent des richesses terrestres les plus importantes, et en grande quantité : il ne s’agit pas de la banque comme beaucoup le penserait. Mais ce sont des lieux qui réveillent de douloureux souvenirs chez la plupart de ceux qui s’y rendent : il s’agit des cimetières. Oui si on y pense, le cimetière est un lieu où sont couchées certaines personnes qui, durant leur passage sur terre, n’ont pas su utiliser le potentiel que le Seigneur a déposé en eux. L’une des causes de cette tragédie était sûrement « la mauvaise estime de soi » que l’ennemi a réussi à établir en eux. Mon frère, ma sœur, Jésus en mourant sur la croix a pris tous nos péchés et le Seigneur a affirmé : « Tout est accompli. » ; ceci signifie qu’étant rachetés en Christ, la mauvaise estime de soi n’est plus notre partage.

 

Manne écrite par Bienvenu, étudiant-chercheur en ingénierie biomédicale, membre de ICOH Afrique du Sud,

publiée par Nathan N.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article