Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

l’audace de perseverer (I)

l’audace de perseverer (I)


« Franchement, je ne suis pas déçu. Je suis satisfait de ce que j’ai fait. Je me suis battu. Je suis allé au bout de ce que je pouvais donner hier...J’ai réussi à aller au bout, c’est l’essentiel. C’est pour cela que je ne suis pas déçu aujourd’hui. Il y a quand même le sentiment du devoir accompli. » telles sont les paroles de Yohann Diniz, un athlète français et recordman mondial de la marche. Bien qu’étant classé septième du 50 km de marche des jeux olympiques 2016, il ne manquait pas d’exprimer une certaine joie car son histoire aux quatre derniers jeux olympiques est assez tourmentée. En effet, en 2004, il n’est pas sélectionné. En 2008, il n’achève pas la course car ses forces le lâchent et il abandonne au 33e kilomètres. En 2012, le français termina sa course au huitième rang mais il est ensuite disqualifié pour s’être ravitaillé hors zone. 2016 vint alors comme sa dernière possibilité d’entrer dans un classement olympique. En patron, il domine la première partie de course, devançant un peloton de poursuivants de près de deux minutes. Mais, il reste 18 km lorsque Yohann Diniz interrompt sa marche, paralysé par des douleurs gastriques, il prend appui sur une barrière pour récupérer pendant la minute d'avance qui lui reste encore sur son rival. Ce dernier revient à sa hauteur et lui tapote l’épaule. A la surprise générale, Yohan reprend la course, malgré la souffrance évidente. Il reprend la tête de course mais à quelques kilomètres plus loin, après 2h45, le marcheur s'effondre sur l'asphalte. Il reste étendu les bras en croix sur la route pendant de longues secondes. Cette fois, l’athlète savait que la médaille lui sera impossible mais pourtant, l'impensable se produit : le Rémois se relève et reprend la course tout en étant déterminé à aller jusqu’au bout et finir sa course au-delà de sa capacité. Au final, le français franchit la ligne d’arrivée 8e dans un état d’extrême fatigue mais avec un sourire de fierté.

 

Cet athlète par son histoire a fait preuve de persévérance. Il a su maintenir son courage, braver ses limites apparentes et atteindre un objectif. A ce propos, la bible dit « Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis. » Hébreux 10 verset 36


Quelles leçons pouvons-nous tirer de cette illustration d’audace et persévérance à la lumière de la bible?

A suivre...

Gladys K.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article