Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Pourquoi sortir de sa zone de confort ?

Pourquoi sortir de sa zone de confort ?

Un auteur a défini la zone de confort comme un ensemble d’activités, d’habitudes ou de comportements que nous avons et dont nous n’osons pas sortir par peur des jugements extérieurs ou de l’échec.  On peut y ajouter que sortir de sa zone de confort revient à perdre un peu de ce qu’on a ou de ce qu’on est au profit de l’autre. C’est également une indication que nous faisons davantage confiance à Dieu pour prendre soin de nous.

Sortir de sa zone de confort, preuve de notre confiance en Dieu

L’une des raisons pour lesquelles on refuse souvent de sortir des zones où on se sent confortables est bien évidemment la peur de se retrouver dans une situation inconfortable. Je me rappelle il y a quelques jours encore, moralement j’étais au plus bas. Je voulais rester toute seule chez moi, avoir le loisir de pleurer si l’envie m’en prenait sans devoir rendre de compte à personne. Pourtant une sœur m’a sollicitée, elle avait une course à faire à Paris et voulait passer la nuit chez moi. Après plusieurs hésitations et après avoir demandé des conseils autour de moi, je lui ai finalement dit oui. Et grande fut ma surprise de voir qu’on a passé de bons moments ensemble. Avec elle, j’ai pu rigoler et penser à autre chose.  Mais il est d’autres cas où les choses ne se passeront pas toujours de cette façon. Autrement dit, sortir de nos habitudes peut réellement nous mettre dans une situation inconfortable.  Mais l’idée ici est de rechercher la volonté de Dieu. Qu’est ce que Dieu veut m’apprendre ou en quoi est ce que cet acte développe ma confiance en Dieu ? Il n’est bien sûr pas question d’accepter d’héberger les personnes chez soi à tout vent ou de nous dépouiller financièrement juste pour « sortir de notre zone de confort ». Comme nous l’avons vu dans la précédente en toute chose il faut agir avec sagesse, la sagesse qui vient de Dieu.

Jésus est l’exemple parfait de ceux qui acceptent de sortir de leur zone de confort dans le sens de faire ce qu’ils auraient préféré ne pas faire en signe d’obéissance à Dieu. Alors qu’il était sur la croix et que la douleur était à son comble, il a tout de même dit au Seigneur « O Père, si tu le veux écarte-moi de cette coupe ! Toutefois que les choses se passent, non pas comme moi je le veux mais comme toi tu le veux. »[1]. Il avait confiance en Dieu et savait qu’Il avait un plan. Oui Dieu a toujours un plan.  Si tu dois diminuer de ton pain pour nourrir ton frère souviens-toi que c’est Dieu qui pourvoit.

Sortir de sa zone de confort par amour pour notre prochain.

C’est bizarre de remarquer qu’à chaque fois qu’il est question de rendre service à l’autre ou de se sacrifier pour lui, le réflexe est de se demander ce que ça nous coûtera. De nouveau il n’est pas question de faire fi de cela mais plutôt de prendre en considération également le besoin réel de la personne que nous avons en face.  Nous devons nous rappeler que ce qui doit dicter notre attitude est l’amour pour notre prochain. Esaïe dira « partage ton pain avec celui qui a faim et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; si tu vois un homme nu couvre le, et ne te détourne pas de ton semblable » Esaïe 58 :7. Mettre en pratique ce verset nécessite souvent que nous donnions de notre temps, de notre énergie et de nos biens.

Alors à chaque fois que nous devons faire un choix, souvenons nous de ces deux éléments : si je donne à mon frère c’est parce que j’ai compris que c’est Dieu qui pourvoit et qui me rassasie. Mais aussi si je donne ce n’est pas forcément parce que j’ai en surplus mais par amour pour mon prochain. Et qu’ainsi nous soyons prêts chaque fois qu’il le faudra à renoncer  à nous-mêmes et à nos biens.

Annick T.

 


[1] Luc 22 : 42

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article