Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Naturel ou Spirituel ?

Naturel ou Spirituel ?

Aïcha est une jeune fille, qui a donné sa vie au Seigneur. Elle a été profondément touchée par l’amour de Dieu. Elle s’est repentie de sa vie passée où elle séduisait les garçons et vivait dans le mensonge et l’hypocrisie. Aujourd’hui, son unique désir est de plaire à Dieu et de Le servir. Elle est zélée pour Dieu, c’est le moins qu’on puisse dire. Elle sert activement au sein de son église locale. Elle participe régulièrement aux nuits de prière et sorties d’évangélisation qui sont organisées. Malheureusement, avec toutes ses activités, elle se trouve très fatiguée au travail, et n’arrive pas à être efficace. Ses collègues et son patron lui ont plusieurs fois fait la remarque, mais rien n’a changé. Elle s’est donc retrouvée licenciée de son travail. Aujourd’hui, Aïcha se pose beaucoup de questions. Elle peine à retrouver du travail. Les candidatures qui aboutissent lui proposent un salaire de très loin inférieur à ce qu’elle avait auparavant. Elle ne sait pas quoi faire et elle s’interroge sur la bonté de Dieu. Après autant de temps passé à Le servir, quelle fût sa récompense ? Aïcha avait besoin d’apprendre ce que signifie vivre la vie chrétienne.

On pourrait croire que le cas d’Aïcha n’est qu’une histoire toute faite, mais il s’agit bien d’histoires réelles au milieu des chrétiens. Pour certains, ce sera le travail comme Aïcha, pour d’autres, ce sera des problèmes de santé, de fatigue chronique. Pour d’autres encore, ce sera le fait de constamment recevoir des reproches de leurs familles parce qu’ils n’ont jamais le temps pour elles. Pourquoi en est-il ainsi ? Est-ce vraiment parce que le Seigneur Jésus a dit que ceux qui veulent Le suivre auront à souffrir ? C’est possible. Mais il y a aussi un aspect non négligeable que j’aimerais exposer dans cette article, aspect qui pourrait être l’une des causes des problèmes d’Aïcha et peut-être plusieurs autres chrétiens : l’idée d’avoir une vie spirituelle ET une vie naturelle.

Je m’explique. Tout d’abord, par vie spirituelle, j’entends tout ce que nous faisons et qui se rattache à des activités chrétiennes, comme prier, lire sa bible, servir dans son église, évangéliser…etc. Par vie naturelle, j’entends tout le reste, comme avoir un travail séculier, faire du sport, passer du temps avec des amis ou de la famille, prendre des vacances à la plage…etc. Il est fréquent dans le milieu chrétien de faire une séparation entre sa vie spirituelle et sa vie naturelle. Dans un élan de cœur de plaire à Dieu, on se retrouve à négliger sa vie naturelle.

« Or nous, nous avons reçu, non l'esprit du monde, mais l'Esprit même qui vient de Dieu pour que nous comprenions tous les bienfaits que Dieu nous a accordés par grâce. » 1 Corinthiens 2 :12

Dans 1 Corinthiens 2, Paul expose 2 types de chrétiens : le chrétien spirituel et le chrétien charnel. Celui qui est charnel, comme le nom l’indique, se laisse conduire par sa chair. Il assouvit tous ses désirs charnels, et vit dans le péché.[1] Mais celui qui est spirituel, se laisse conduire par l’Esprit de Dieu. Or, l’Esprit de Dieu nous donne la sagesse de comprendre tous les bienfaits que Dieu nous accorde. Le travail que Dieu nous donne est un bienfait de Dieu. La famille que nous avons en est un également. Le corps, dont nous devons prendre soin, est aussi un bienfait de Dieu. Il est très dangereux de considérer ces choses comme simplement naturelles et donc de les négliger en pensant que Dieu prend plus plaisir à ce que nous ne considérions que notre soi-disant vie spirituelle. Ce qui est spirituel, n’est pas ce qui a une apparence de spiritualité, mais ce qui se fait avec l’Esprit de Dieu. Vivre sa vie chrétienne ne signifie donc en aucun cas marcher avec l’Esprit de Dieu sur les choses dites spirituelles, et le remettre dans une boite lorsque nous faisons autre chose. Non ! Il s’agit plutôt de vivre avec l’Esprit de Dieu dans tout ce que nous faisons.

Comment trouver un équilibre entre le naturel et le spirituel ?

La toute première chose à faire est de prier et demander au Seigneur de vous aider à être équilibré. Croyez-moi, Dieu se soucie de ce que vous le soyez[2]. Par la suite, il existe quelques indicateurs qui peuvent nous aider à jauger si nous sommes équilibrés, et à nous réajuster au besoin.

  • Les indicateurs corporels : La fatigue chronique ou des problèmes de santé peuvent être des signes d’un trop plein d’activités, ou d’une mauvaise alimentation. Prenez le temps de prendre soin de vous, car votre corps est le temps du SaintEsprit. Et pour certaines personnes très actives, je leur dirai : reposez-vous !
  • Les indicateurs relationnels : Si votre famille ou vos amis se plaignent régulièrement de vous parce que vous êtes toujours occupés, jamais disponible pour une sortie ou un appel, alors vous avez peutêtre besoin de reconsidérer les personnes que Dieu a mis autour de vous, et de prendre du temps pour eux[3]. Certaines d’entre elles se convertiront peutêtre à cause de l’affection et l’amour que vous leur avez manifesté. Que ce soit une visite, un appel, ou une sortie, organisez un moment sympa en famille ou avec des amis.  
  • Les indicateurs spirituels : La bible regorge de versets qui nous invitent à mener une vie équilibrée. Prenez le temps de lire la Parole de Dieu afin que Dieu vous parle et vous instruise sur comment mener une vie chrétienne normale. Elle utile pour nous recadrer. Travaillez incessamment votre communion avec le SaintEsprit, car il est la clé qui vous aidera chaque jour à prendre de bonnes décisions et à mener une vie chrétienne où l’Esprit de Dieu règnera sur tous les aspects de votre vie, sans aucune distinction.

Nelly T.

 

[1] Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit. Galates 5 : 17

[2] Tite 2 : 6-7 « Recommande aussi aux jeunes gens de mener une vie équilibrée. Soit toi-même en tout un modèle d’œuvres bonnes. Que ton enseignement soit fidèle et qu’il inspire le respect. »

[3] 1 Timothée 5 : 8 «Si quelqu’un ne prend pas soin des siens en particulier des membres de sa famille, il a renié la foi et il est pire qu’un incroyant. »

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article