Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

A chacun selon la mesure du don de Christ

A chacun selon la mesure du don de Christ

« Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère je te connaissais, avant que tu fusses sorti de son sein je t’avais consacré… » Jérémie 1 :5

Le Seigneur, avant même la création du monde nous connaissait déjà, il savait comment nous serions, et il a façonné chacun selon sa volonté, tel un potier qui façonne l’argile. Nous sommes tous créatures de Dieu mais le Seigneur a mis en chacun une particularité, une grâce. En venant à lui, nous découvrons au fur et à mesure ces particularités. La grâce qu’il dépose en chacun de nous est pour sa seule gloire, car il nous a créés pour le servir.

Le Seigneur nous a fait une promesse et nous marchons vers son accomplissement. Cependant à chacun selon son parcours, il a distribué sa grâce et ses dons selon le plan initialement prévu. Nous ne devrions donc pas nous comparer les uns aux autres. Il agit pareillement, avec le même amour pour chacun d’entres nous. Nous devrions avoir en tête qu’il est un Dieu juste. Ne soyons pas jaloux les uns des autres mais au contraire réjouissons nous de la grâce que Dieu accorde à chacun. Nous avons chacun un même but, glorifier Dieu, le servir, mais Dieu donne à chacun une tâche et les capacités pour l’accomplir.
 

« Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. Mais à chacun de nous la grâce à été donnée selon la mesure du don de Christ » Ephésiens 4 : 6-7

 « Oh cette sœur en Christ chante bien, et moi, même mimer une chanson me dépasse », « ce frère parle bien, ses exhortations sont superbes, mais moi j’y arrive pas »… Etre enfant de Dieu signifie être rempli d’amour, ne ressentir aucune jalousie ni complexe. Pourquoi être jaloux de mon frère de ma sœur ? Alors que je ne connais pas la relation qu’il ou elle a avec Dieu, alors que je ne connais pas les plans de Dieu pour cette personne ? Alors que les dons qu’il a déversés en elle/lui sont pour mon édification et celle de l’église ? Ce serait comme avoir un frère qui soit ministre et être attristé. Au contraire je m’en réjouirais, sachant que la bénédiction que Dieu fait couler sur sa tête se répandra aussi sur moi ! Dieu qui est un Dieu sage donne à chacun sa portion, sans plus ni moins, il sait que c’est suffisant pour ce qu’il à préparé. Il connait nos cœurs, il façonne nos personnalités, il sait ce dont nous avons besoins.  Minimiser le talent qu’il te donne c’est mépriser Dieu, c’est remettre en question ses plans, sa création.

 

Le troisième serviteur dans la parole des talents affirme : « Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné ; j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi. » Matthieu 25.24-25

Il dit au Seigneur : « Reprends ce qui est à toi. » Il n’a pas reconnu le talent qui lui a été confié, et comme nous le faisons parfois, nous ne reconnaissons pas ce que le Seigneur a mis en nous et reconnaissons uniquement les dons dans la vie des autres. Si je suis doué en Biologie et que je fixe les regards sur mon frère qui est doué en Mathématiques, alors je ne pourrais jamais faire fructifier mon talent en Biologie. Cessez de vous comparer aux autres, mais réjouissez-vous de leurs dons. Dieu ne pourra vous donner des choses pour vos vies que si vous arrivez à vous réjouir des dons dans la vie des autres. Ensuite demandez au Seigneur de vous révéler, si vous ne les connaissez pas encore, les talents qu’il a déposés en vous dans les domaines académique, professionnel, humain, spirituel, pour suivre son plan pour votre vie.

 

Votre vie est un livre dans lequel Dieu écrit, et votre histoire même s’il elle a la même finalité que votre frère, peut très bien être différente. Joseph et David étaient tous les deux destinés à être rois, mais ils y sont parvenus différemment. On ne pourrait pas dire que Dieu ait agi parce qu’il a doté Joseph d’une certaine sagesse, et qu’il s’avait interpréter les songes. David était un excellent musicien. Des dons différents, des parcours  différents jusqu’à l’accomplissement de leur promesse par la grâce et l’amour de Dieu.Réjouissez-vous de ce que Dieu a donné aux autres, pour Sa gloire, sans les envier. Votre vie est un livre. Votre cœur est le cahier, c’est Dieu qui tient le stylo, l’encre est le Saint-Esprit. Présentez simplement au Seigneur votre cœur, et le Saint-Esprit saura écrire une histoire magnifique, par la puissance de Dieu. Reconnaissez les dons divins en vous et demandez au Père, par Son Saint-Esprit de vous montrer comment les faire fructifier, peu importe la mesure, pour Sa gloire.

« Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère je te connaissais, avant que tu fusses sorti de son sein je t’avais consacré… » Jérémie 1 :5

Le Seigneur, avant même la création du monde nous connaissait déjà, il savait comment nous serions, et il a façonné chacun selon sa volonté, tel un potier qui façonne l’argile. Nous sommes tous créatures de Dieu mais le Seigneur a mis en chacun une particularité, une grâce. En venant à lui, nous découvrons au fur et à mesure ces particularités. La grâce qu’il dépose en chacun de nous est pour sa seule gloire, car il nous a créés pour le servir.

Le Seigneur nous a fait une promesse et nous marchons vers son accomplissement. Cependant à chacun selon son parcours, il a distribué sa grâce et ses dons selon le plan initialement prévu. Nous ne devrions donc pas nous comparer les uns aux autres. Il agit pareillement, avec le même amour pour chacun d’entres nous. Nous devrions avoir en tête qu’il est un Dieu juste. Ne soyons pas jaloux les uns des autres mais au contraire réjouissons nous de la grâce que Dieu accorde à chacun. Nous avons chacun un même but, glorifier Dieu, le servir, mais Dieu donne à chacun une tâche et les capacités pour l’accomplir.

« Il y a un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. Mais à chacun de nous la grâce à été donnée selon la mesure du don de Christ » Ephésiens 4 : 6-7

 « Oh cette sœur en Christ chante bien, et moi, même mimer une chanson me dépasse », « ce frère parle bien, ses exhortations sont superbes, mais moi j’y arrive pas »… Etre enfant de Dieu signifie être rempli d’amour, ne ressentir aucune jalousie ni complexe. Pourquoi être jaloux de mon frère de ma sœur ? Alors que je ne connais pas la relation qu’il ou elle a avec Dieu, alors que je ne connais pas les plans de Dieu pour cette personne ? Alors que les dons qu’il a déversés en elle/lui sont pour mon édification et celle de l’église ? Ce serait comme avoir un frère qui soit ministre et être attristé. Au contraire je m’en réjouirais, sachant que la bénédiction que Dieu fait couler sur sa tête se répandra aussi sur moi ! Dieu qui est un Dieu sage donne à chacun sa portion, sans plus ni moins, il sait que c’est suffisant pour ce qu’il à préparé. Il connait nos cœurs, il façonne nos personnalités, il sait ce dont nous avons besoins.  Minimiser le talent qu’il te donne c’est mépriser Dieu, c’est remettre en question ses plans, sa création.

Le troisième serviteur dans la parole des talents affirme : « Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n'as pas semé, et qui amasses où tu n'as pas vanné ; j'ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi. » Matthieu 25.24-25

Il dit au Seigneur : « Reprends ce qui est à toi. » Il n’a pas reconnu le talent qui lui a été confié, et comme nous le faisons parfois, nous ne reconnaissons pas ce que le Seigneur a mis en nous et reconnaissons uniquement les dons dans la vie des autres. Si je suis doué en Biologie et que je fixe les regards sur mon frère qui est doué en Mathématiques, alors je ne pourrais jamais faire fructifier mon talent en Biologie. Cessez de vous comparer aux autres, mais réjouissez-vous de leurs dons. Dieu ne pourra vous donner des choses pour vos vies que si vous arrivez à vous réjouir des dons dans la vie des autres. Ensuite demandez au Seigneur de vous révéler, si vous ne les connaissez pas encore, les talents qu’il a déposés en vous dans les domaines académique, professionnel, humain, spirituel, pour suivre son plan pour votre vie.

Votre vie est un livre dans lequel Dieu écrit, et votre histoire même s’il elle a la même finalité que votre frère, peut très bien être différente. Joseph et David étaient tous les deux destinés à être rois, mais ils y sont parvenus différemment. On ne pourrait pas dire que Dieu ait agi parce qu’il a doté Joseph d’une certaine sagesse, et qu’il s’avait interpréter les songes. David était un excellent musicien. Des dons différents, des parcours  différents jusqu’à l’accomplissement de leur promesse par la grâce et l’amour de Dieu.

Réjouissez-vous de ce que Dieu a donné aux autres, pour Sa gloire, sans les envier. Votre vie est un livre. Votre cœur est le cahier, c’est Dieu qui tient le stylo, l’encre est le Saint-Esprit. Présentez simplement au Seigneur votre cœur, et le Saint-Esprit saura écrire une histoire magnifique, par la puissance de Dieu. Reconnaissez les dons divins en vous et demandez au Père, par Son Saint-Esprit de vous montrer comment les faire fructifier, peu importe la mesure, pour Sa gloire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article