Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

24 heures avec le Christ (1/4)

téléchargement-copie-2
S’il y a une bien chose que les hommes voudraient rattraper aujourd’hui, c’est le temps. Les jours, les semaines, les années passent sans qu’ils n’aient l’impression d’avoir été assez productifs. 24 heures ne leur suffisent plus, car estiment-ils, ils ont trop de choses à faire. Etes-vous de ceux-là ?

Laissez-moi vous transporter deux mille ans plus tôt, au temps de la vie de Jésus-Christ. Une vie marquée par des miracles, des guérisons, de l’enseignement. Une journée à ce moment compte tout aussi bien 24 heures. Vous vous posez sûrement la question : « Comment le Christ faisait-il pour vivre, dans un contexte encore plus chargé que le vôtre, des journées aussi productives ? » Laissez-moi vous entraîner 24 heures avec le Maître, afin de voir comment il rentabilise ses journées.


1. Etape préliminaire : vivre la vie de Christ nécessite la mort à soi-même.


La mort à soi est la condition première pour vivre une journée efficace avec le Seigneur. Elle influe sur la conception de la journée et par conséquent sur la gestion du temps. Le simple fait pour un homme de ne plus se demander : « Comment est-ce que je gère mon temps » mais plutôt : « Comment est-ce que je gère le temps que le Seigneur m’a accordé » crée déjà une large différence.

Lorsqu’un croyant exprime son besoin de rentabiliser son quotidien, on lui conseille souvent de prier plus. Mais il est inutile d’inciter une personne à prier davantage dans l’espoir de rentabiliser son temps si elle n’est pas morte à elle-même. Elle n’en ressortirait que plus frustrée et découragée. A partir du moment où elle considérera encore ce temps comme le sien, toute tentative est vouée à l’échec. De même qu’il n’y a pas de résurrection sans mort, il est impossible pour le croyant de vivre la vie de Christ sans passer par la mort à lui-même. Le Maître l’a dit: « Si quelqu’un veut être mon disciple, qu’il renonce à lui-même… » (Matthieu 16.24)

 

2. La prière matinale communique au croyant la force pour accomplir efficacement ce que Dieu attend de lui.

 

Lorsque le cœur de l’homme est ouvert, Christ peut y entrer et souper avec lui. Un désir ardent de voir le Père glorifié dans chaque parole, pensée, entraîne forcément une préparation plus assidue de la journée. En effet, le diable rôde, cherchant qui il dévorera. Agir selon Dieu implique donc de se préparer efficacement afin de pouvoir riposter aux attaques de l’ennemi.  Lorsque les disciples reviennent près de Jésus après leur échec face à un démon et qu’ils lui demandent : « Pourquoi n'avons-nous pu chasser ce démon? », Jésus leur répond: « C'est à cause de votre incrédulité », mais aussi : « cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. » (Matthieu 17.21)

La prière est donc une arme puissante contre le camp ennemi. Prier le matin est une bonne préparation pour la journée. Le Christ lui-même ne s’y dérogeait pas. En effet : « Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, Il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert où Il pria » (Marc 1.35) Il nous a montré un exemple, afin que nous fassions comme il a lui-même agi.


Un prédicateur disait : « Plus j’ai des choses à faire, plus encore je prie. »  Fournir plus d’effort nécessite auparavant de prendre plus de forces. Agir plus efficacement implique auparavant, de prier plus efficacement.

Puisse donc la mise à nu de ces éléments vous amener à percer le secret d’une vie rentabilisée avec le Seigneur, dans la mort à soi-même et la préparation matinale.


Prière : Père je te demande pardon de gérer ton temps de manière aussi misérable. Malgré tout mon amour et ma dévotion pour toi, je n’expérimente pas la mort à moi-même ni la préparation dans la prière. Je veux laisser cette parole me briser, et ton Esprit me transformer en ton image, afin que tel Christ a été moi aussi je sois ici-bas, en mettant cette parole en pratique. Pour la gloire de ton nom. Amen !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article