Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Etes-vous revêtu de la justice divine?

Etes-vous revêtu de la justice divine?

  Bien plaquée contre le cœur et la taille, elle le protège des lances, des balles, des chutes.  C’est la cuirasse du soldat, une muraille de protection aux fondations solidement posées à l’exemple de Jéricho barricadée, devant lequel les coups de l’ennemi trouvent constant échec. C’est est le revêtement dont se pare tout soldat bien équipé.

 

1.   Que représente la cuirasse de la justice pour le chrétien ?

« …revêtez la cuirasse de la justice… » Ephésiens 6.14 C’est la justice dont est revêtu le chrétien par ses œuvres et son témoignage. Il ne s’agit pas de la foi en Dieu, mais des œuvres de justice qui sont la manifestation d’une justice acquise par la foi en Dieu.

L’image du vêtement dans la Bible est fréquemment utilisée pour symboliser la pureté, pureté manifestée dans les œuvres accomplies. C’est pourquoi aux noces de l’Agneau il est dit : « Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. » Apocalypse 19.7-8 La version Semeur dit : « Ce lin représente les actions justes de ceux qui appartiennent à Dieu. »

Depuis l’exemple du prophète Zacharie couvert de honte à cause de vêtements sales jusqu’à la parabole de cet homme expulsé du festin car n’ayant pas l’habit de noces, l’Ecriture nous enseigne pas à pas que le vêtement symbolise l’attitude exemplaire. C’est pourquoi elle nous invite, à cause de la venue certaine de notre Sauveur, à garder nos vêtements, c’est-à-dire à avoir une attitude exemplaire. Cette attitude exemplaire est la cuirasse qui parle plus que nos paroles devant les autres et nous protège, c’est la cuirasse de la justice.
 

2.   Quelle est importance de se revêtir de cette cuirasse?

Elle est  une protection contre toute parole ou pensée qui serait proférée contre vous. En effet, vous pouvez de vos lèvres affirmer avoir reçu Christ le Dieu parfait mais avoir des actes contradictoires. Or vos actes parlent plus que vos paroles. Par vos actions, le nom de Dieu attaché à votre vie sera soit proclamé, soit alors déshonoré et traîné dans la boue. Avez-vous revêtu cette cuirasse? Quel témoignage rend-t-on de vous en tout temps et à chaque instant? Est-ce un témoignage du Père ou alors un témoignage lamentable ?

Comprendre que ce témoignage est une muraille se conçoit par deux exemples. Le premier : Un menteur n’est jamais cru, même lorsqu’il dit la vérité. Son témoignage affecte la crédibilité de ses propos, et le désarme ainsi face à l’ennemi.  Le second: l’exemple de David. Je suis fasciné lorsque je réalise qu’un homme a eu un témoignage aussi puissant. Dans toutes les régions d’Israël, depuis Benjamin jusqu’en Juda, les hommes ne cessaient de rendre un témoignage favorable du jeune David. « Jonathan fit l'éloge de David à son père, puis il ajouta : Que le roi ne se rende donc pas coupable à l'égard de son serviteur David, car il n'a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses services t'ont toujours été très utiles. Il a risqué sa vie pour tuer le Philistin, et ce jour-là, l'Éternel a accordé une grande délivrance à tout Israël. Tu l'as vu et tu t'en es réjoui. Alors pourquoi commettrais-tu un péché en versant le sang d'un innocent, en faisant mourir David sans raison ? » 1 Samuel 19.4-5

Devant les accusations de Saül et son désir d’exterminer David par jalousie, Jonathan fait l’éloge de David : Un homme qui n’a pas commis la moindre faute contre Saül. A l’exemple d’un autre homme dans les Ecritures, Daniel, le témoignage rendu de David est glorieux et son attitude exemplaire. Plus tard, alors que Saül accuse Ahimélek d’avoir comploté pour monter David contre lui, celui-ci répond : « Y a-t-il parmi tous tes fonctionnaires quelqu'un d'aussi fidèle que David ? » 1 Samuel 22.14 Une fois de plus, le témoignage des autres parle en faveur de David, et le protège des fausses accusations. Plus encore les autres reconnurent que l’Eternel était avec David, et son témoignage glorifia ainsi le nom du Seigneur.

Vos actes glorifient-ils le Seigneur ? Si Jésus était à votre place dans votre entreprise, votre école, votre ville, rendrait-on de lui le témoignage que l’on rend de vous ? Des foules simplement en regardant Jésus étaient brisées. Qu’en est-il de vous ?

Etes-vous irréprochable ? Etes-vous ponctuel, assidu, fidèle à vos tâches, ordonné, témoignage d’amour ? Vos actes importent plus que vos paroles et une parole accompagnée d’une vie désinvolte n’a aucune puissance. Avant d’être une parole de la Bible, la parole que vous prêchez est d’abord la parole de votre témoignage et de votre vie. C’est pourquoi il est écrit en parlant du diable vaincu par des chrétiens : « Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage. » Apocalypse 12.11 ; Et vous ?

Prière : Seigneur je te demande pardon de ce que mon témoignage soit misérable. Je veux te laisser exploser en moi et je ne veux plus m’opposer à ton essor dans ma vie. Seigneur sois le roi, viens et colonise-moi afin que je témoigne de ta splendeur ici-bas, car je comprends sans un témoignage favorable je ne peux avoir la victoire sur l'ennemi. Je te supplie de m’aider dans ma faiblesse Seigneur. Pour la gloire de ton nom. Amen !

Bien plaquée contre le cœur et la taille, elle le protège des lances, des balles, des chutes.  C’est la cuirasse du soldat, une muraille de protection aux fondations solidement posées à l’exemple de Jéricho barricadée, devant lequel les coups de l’ennemi trouvent constant échec. C’est est le revêtement dont se pare tout soldat bien équipé.

 

{C}{C}{C}{C}1.     {C}{C}{C}{C}Que représente la cuirasse de la justice pour le chrétien ?

« …revêtez la cuirasse de la justice… » Ephésiens 6.14 C’est la justice dont est revêtu le chrétien par ses œuvres et son témoignage. Il ne s’agit pas de la foi en Dieu, mais des œuvres de justice qui sont la manifestation d’une justice acquise par la foi en Dieu.

L’image du vêtement dans la Bible est fréquemment utilisée pour symboliser la pureté, pureté manifestée dans les œuvres accomplies. C’est pourquoi aux noces de l’Agneau il est dit : « Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée, et il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints. » Apocalypse 19.7-8 La version Semeur dit : « Ce lin représente les actions justes de ceux qui appartiennent à Dieu. »

Depuis l’exemple du prophète Zacharie couvert de honte à cause de vêtements sales jusqu’à la parabole de cet homme expulsé du festin car n’ayant pas l’habit de noces, l’Ecriture nous enseigne pas à pas que le vêtement symbolise l’attitude exemplaire. C’est pourquoi elle nous invite, à cause de la venue certaine de notre Sauveur, à garder nos vêtements, c’est-à-dire à avoir une attitude exemplaire. Cette attitude exemplaire est la cuirasse qui parle plus que nos paroles devant les autres et nous protège, c’est la cuirasse de la justice.

{C}{C}{C}{C}2.     {C}{C}{C}{C}Quelle est importance de se revêtir de cette cuirasse?

Elle est  une protection contre toute parole ou pensée qui serait proférée contre vous. En effet, vous pouvez de vos lèvres affirmer avoir reçu Christ le Dieu parfait mais avoir des actes contradictoires. Or vos actes parlent plus que vos paroles. Par vos actions, le nom de Dieu attaché à votre vie sera soit proclamé, soit alors déshonoré et traîné dans la boue. Avez-vous revêtu cette cuirasse? Quel témoignage rend-t-on de vous en tout temps et à chaque instant? Est-ce un témoignage du Père ou alors un témoignage lamentable ?

Comprendre que ce témoignage est une muraille se conçoit par deux exemples. Le premier : Un menteur n’est jamais cru, même lorsqu’il dit la vérité. Son témoignage affecte la crédibilité de ses propos, et le désarme ainsi face à l’ennemi.  Le second: l’exemple de David. Je suis fasciné lorsque je réalise qu’un homme a eu un témoignage aussi puissant. Dans toutes les régions d’Israël, depuis Benjamin jusqu’en Juda, les hommes ne cessaient de rendre un témoignage favorable du jeune David. « Jonathan fit l'éloge de David à son père, puis il ajouta : Que le roi ne se rende donc pas coupable à l'égard de son serviteur David, car il n'a commis aucune faute envers toi. Au contraire, ses services t'ont toujours été très utiles. Il a risqué sa vie pour tuer le Philistin, et ce jour-là, l'Éternel a accordé une grande délivrance à tout Israël. Tu l'as vu et tu t'en es réjoui. Alors pourquoi commettrais-tu un péché en versant le sang d'un innocent, en faisant mourir David sans raison ? » 1 Samuel 19.4-5

Devant les accusations de Saül et son désir d’exterminer David par jalousie, Jonathan fait l’éloge de David : Un homme qui n’a pas commis la moindre faute contre Saül. A l’exemple d’un autre homme dans les Ecritures, Daniel, le témoignage rendu de David est glorieux et son attitude exemplaire. Plus tard, alors que Saül accuse Ahimélek d’avoir comploté pour monter David contre lui, celui-ci répond : « Y a-t-il parmi tous tes fonctionnaires quelqu'un d'aussi fidèle que David ? » 1 Samuel 22.14 Une fois de plus, le témoignage des autres parle en faveur de David, et le protège des fausses accusations. Plus encore les autres reconnurent que l’Eternel était avec David, et son témoignage glorifia ainsi le nom du Seigneur.

Vos actes glorifient-ils le Seigneur ? Si Jésus était à votre place dans votre entreprise, votre école, votre ville, rendrait-on de lui le témoignage que l’on rend de vous ? Des foules simplement en regardant Jésus étaient brisées. Qu’en est-il de vous ?

Etes-vous irréprochable ? Etes-vous ponctuel, assidu, fidèle à vos tâches, ordonné, témoignage d’amour ? Vos actes importent plus que vos paroles et une parole accompagnée d’une vie désinvolte n’a aucune puissance. Avant d’être une parole de la Bible, la parole que vous prêchez est d’abord la parole de votre témoignage et de votre vie. C’est pourquoi il est écrit en parlant du diable vaincu par des chrétiens : « Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage. » Apocalypse 12.11 ; Et vous ?

Prière : Seigneur je te demande pardon de ce que mon témoignage soit misérable. Je veux te laisser exploser en moi et je ne veux plus m’opposer à ton essor dans ma vie. Seigneur sois le roi, viens et colonise-moi afin que je témoigne de ta splendeur ici-bas, car je comprends que c’est le sang de Christ combiné à la parole de mon témoignage, qui me donne la victoire sur l’ennemi. Je te supplie de m’aider dans ma faiblesse Seigneur. Pour la gloire de ton nom. Amen !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article