Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

La sanctification, une nécessité indispensable durant le service pour Dieu

La sanctification, une nécessité indispensable durant le service pour Dieu

Depuis le début de ce mois, nous avons commencé à aborder plusieurs points sur le thème de la consécration. Nous avons pu notamment voir que la consécration était le fait de se mettre entièrement à part pour être au service de Dieu. Notre article précédent abordait la notion de sanctification dans la consécration. Aujourd'hui nous continuerons dans cette même thématique. Mais cette fois il sera question de réaliser que la sanctification en plus d’être un pré requis doit durer tant que nous sommes au service Dieu. L’histoire du Roi Salomon contenu dans le livre des Rois est une illustration des conséquences d'une vie de consécration(ou d'un service rendu) sans sanctification. Et nous verrons également par l’exemple de David que la Grace de Dieu est disponible et nous relève quand bien même nous avons péché. Ainsi, on peut reprendre de nouveau plaisir pour un véritable service.

  1. La sanctification reste indispensable dans le service pour Dieu.

Salomon, désigné par son père comme successeur à la royauté sur le peuple d’Israël, était également approuvé par Dieu car il « aimait l’Eternel et se conformait aux instructions de son père David ». (1 Rois 3 : 3). Tout comme David, il suppliait sans cesse l’Eternel afin que la royauté d'Israël demeure toujours dans sa descendance 1 Le Seigneur avait exaucé sa prière à la condition qu'il se conduise toujours comme « son père David avec un cœur intègre et droit ». (I Rois 9 : 4). Le règne de Salomon prospérait de jour en jour si on en croit à ses nombreuses victoires et à sa sagesse étonnante. Ses sacrifices restaient agréables et les désirs de son cœur étaient tous tournés vers Dieu. Cependant, à cause de son amour pour les femmes, Salomon s’était détourné de Dieu et avait malheureusement commencé à servir les dieux étrangers. Il faisait ainsi ce que l’Eternel considérait comme mal. Dès lors, ses sacrifices et son service n'étaient plus approuvés par Dieu et ce dernier lui enleva la royauté pour le donner à son adversaire. 1 Rois 11 :'4- 9.

L’enseignement que nous tirons de cette histoire est la nécessité de soupirer continuellement après une vie qui soit agréable à Dieu afin que le service que nous Lui rendions le soit autant. A aucun moment, nous ne devons baisser la garde et penser que nous pouvons servir Dieu en marchant selon nos propres désirs. Comme cela a été le cas pour Salomon, nous sortirons certainement de la volonté de Dieu et serons disqualifiés de notre service pour Lui, une vie souillée ne pouvant conduire qu’à un service souillé. Le service n'est pas seulement celui que nous rendons en tant que responsable dans l’Église ou dans un groupe mais aussi celui que nous rendons en tant que simple membre d'une commission, d'un groupe, (moniteur de l’école du dimanche, membre d’une chorale,membre d'une association...) ou tout simplement en tant qu'enfant de Dieu.

Souvenons- nous que l’essentiel n’est pas de servir et que même si contrairement à Salomon notre responsabilité ou notre service ne nous est pas ôté physiquement, spirituellement c’est-à-dire aux yeux de Dieu il est devenu vain. Alors on peut s'arrêter et se poser quelques questions: A regarder à ma vie de sanctification, quel est la qualité de mon service devant Dieu ? Agrée-t-il mon offrande et mon service ?

2. La grâce de Dieu toujours disponible pour nous.

Peut être qu’à la lecture de cette manne tu réalises que tu es au service de Dieu dans ton assemblée ou dans un ministère dont tu fais partie mais que ton désir de vivre une vie qui Lui soit réellement agréable n’est pas réellement ta priorité ou alors tout simplement que tu dis servir Dieu alors que comme Salomon tu as commencé à servir des dieux étrangers.

Le livre de Samuel nous parle du Roi David, homme choisi par Dieu (I Samuel 16 :12) qui arracha la femme du soldat Urie. Il commit l'adultère avec elle et ensuite fit ôter la vie de son mari en le plaçant à un mauvais endroit au champ de bataille. A la suite de cela, le Seigneur par l’intermédiaire du prophète Nathan annonça à David le malheur qui s'abattrait sur sa famille. Mais David se repentit d’avoir péché contre Dieu2. Le Seigneur le restaura dans sa vie mais aussi dans son service en le délivrant de tous ses ennemis notamment (2 Samuel 22 : 1).

Cette histoire est encore un bel exemple de la grâce de Dieu qui vient nous pardonner et nous purifier de tous nos péchés ! Si nous confessons nos fautes alors il est Fidèle et juste pour nous pardonner (1 Jean 1 :9). Je t’invite à ouvrir ton cœur devant Dieu et à Lui demander simplement pardon pour des péchés que tu aurais cachés ou ignorés ou pour les fois où tu as cru que Le servir était plus important que Lui être agréable. Car lorsque tu expérimentes chaque jour le pardon et la grâce de Dieu, lorsque ton désir premier est de haïr le péché comme Dieu le demande (I Thessaloniciens 3 : 4), alors tu peux également expérimenter une réelle joie dans le service et davantage tu voudras t’abandonner au service de Celui qui pour toi a donné sa vie.

 

Prière : Seigneur, je reconnais que souvent ma priorité dans le service n'est pas de t'être agréable. Je me satisfais souvent de mes appréhensions et celles des autres sans regarder aux tiennes. Je te remercie pour la grâce du pardon et je te prie de me nettoyer et me relever afin que je sois et que je demeure agréable à tes yeux tant dans ma vie que dans le service. Amen

 

Annick. T

 

1 1Rois8:25

22 Samuel 11 à 12 :12

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article