Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
In Christ Our Hope

Une louange qui remplit la place de gloire

Une louange qui remplit la place de gloire

Vous aimez les histoires sensationnelles ? Moi aussi. ;) C’est pourquoi je m’en vais vous en conter une. Imaginez-vous, plusieurs milliers d’années de cela : Une armée immense, furieuse. Les combattants les plus aguerris d’Egypte, six cents chars d’élite. Tout ce bataclan entrain de poursuivre des petits israélites effrayés de rien du tout, des femmes, des enfants, des hommes avec 2-3 muscles, affaiblis par de longues années d’esclavage. A votre avis, qui va gagner ?  Soudain, Moïse, l’homme qui a conduit ce peuple jusqu’à présent lève la main sur la mer rouge, sombre et ténébreuse dans la nuit et un vent impétueux se met à souffler. En quelques heures la mer est fendue. Sensationnel ! Toute une mer, avec en moyenne 500m de profondeur. Dieu l’a soulevé et élevée comme une muraille pour que SON peuple passe en sécurité, à SEC. Les égyptiens, têtus, veulent poursuivre les israélites, mais la mer se referme sur eux et ils descendent au fond des eaux comme des pierres. Impossible ! La mer rouge est l’une des plus salée de la Terre et selon le principe d’Archimède, les corps y flottent même mieux que dans l’océan. Dieu a opéré un miracle et les israélites sortent en flamboyants vainqueurs. Et ils entonnent ce délicieux cantique de louange qui raconte les merveilles qui viennent de se passer sous leurs yeux. (Exode chapitres 14 et 15).

 

La beauté et la gloire de la louange d’action de grâces

Cette histoire, que je vous invite à lire en entier, nous enseigne des leçons de qualité, en ce qui concerne la puissance de Dieu et surtout la louange après la victoire. Quel est votre premier réflexe après avoir obtenu une victoire ? Certains appellent leur maman, d’autres se répètent à eux-mêmes, à quel point ils ont été forts et persévérants et combien ils méritent cette victoire. Ils oublient de courir tout de suite vers le Seigneur pour lui rendre toute la gloire, lui dire toute leur appréciation. Quoi de plus normal que de courir en premier vers celui qui nous a délivré plutôt que vers notre pauvre petite personne qui a supporté tout ça,   ou même vers ceux qui nous ont soutenu?

De plus, la fin d’un combat est un moment particulièrement favorable pour louer, alors que nos yeux brillent encore de tout ce que nous avons vu que le Seigneur a fait. Alors que nous avons vu la bonté de Dieu se manifester et qu’Il nous délivrés. C’est important de saisir cette occasion, dans l’intimité avec Dieu mais aussi avec les frères car alors nous pourrons nous rassembler et glorifier le Seigneur ensemble pour ses bienfaits, et voir une gloire indescriptible descendre au milieu de nous : Les sacrificateurs ne purent pas y rester pour faire le service, à cause de la nuée; car la gloire de l'Eternel remplissait la maison de Dieu. 2 Chroniques 5 :14

Oui il est bon, il est même excellent de louer le Seigneur d’un cœur pur, car Son cœur de Père à Lui est dans la joie quand nous le chantons avec ferveur. Son cœur de Père est dans la joie lorsque nous reconnaissons que la victoire vient de Lui et qu’Il est celui qui nous délivre de nos pires détresses. Il est bon de Le louer car cela nous élève nous-mêmes dans une magnifique dimension spirituelle avec Dieu, tout en nous fortifiant, tout en nous affermissant.

 

Mais la victoire n’est finalement qu’un prétexte.

A force d’avoir entendu « On loue le Seigneur pour ce qu’il fait », ou « La louange pendant/après le combat », on peut tomber dans ce vice de ne louer vraiment le Seigneur que lorsqu’on a l’impression d’avoir vu quelque chose. Quand on a vu que le Seigneur nous a sorti d’une situation difficile. On oublie que la louange c’est dire du bien, approuver, faire l’éloge de Dieu. Indépendamment de ce qu’on vit, ou de ce qu’on voit.  Nos pères qui nous ont précédés dans la foi ont loué parce qu’ils ont vu la main de Dieu agir[1], parce qu’ils espéraient en Lui[2], parce que Dieu étaient leur Dieu[3], à cause de ses jugements[4], à cause de sa volonté[5]… Toutes les raisons étaient bonnes. Même les 24 vieillards d’Apocalypse ont utilisé leurs couronnes comme prétextes, comme instruments pour louer le Seigneur, en les jetant à ses pieds. De même, pour l’amour du Seigneur, vous êtes appelés à vous jeter sur toutes les raisons valables ou folles pour louer le Seigneur. Exemple vécu : « Je te loue Seigneur de ce que mon ordinateur fonctionne encore. Vraiment, tu as opéré des prodiges ! ;) ».

Oui tout n’est qu’un prétexte. Et la victoire après un combat si acharné, contre un péché, pour le salut de quelqu’un est un prétexte de fine qualité, pour offrir au Seigneur une louange enflammée qui fera descendre en force sa gloire là où vous êtes. Apportant paix, allégresse et réjouissances. Levez-vous donc et louez comme vous n’avez JAMAIS loué !

 


[1] Psaume 52 :9

[2] Psaume 71 :14

[3] Psaume 118 :28

[4] Psaume 119 : 62

[5] Matthieu 11 :26

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article